RTBFPasser au contenu

Cinéma - Interviews

La vie électrique de Louis Wain, un rôle parfait pour Benedict Cumberbatch

Le meilleur pour la fin

Interview de Benedict Cumberbatch pour le film « La Vie extraordinaire de Louis Wain » réalisé par Will Sharpe

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

19 janv. 2022 à 14:188 min
Par Hugues Dayez

Le nom de Louis Wain est quasi inconnu chez nous, mais en Grande-Bretagne, ses aquarelles de chats, reproduites sur des milliers de cartes postales, font partie de la pop culture au même titre que le bestiaire de Beatrix Potter.

La vie de Louis Wain ressemble à une tragicomédie. Orphelin de père, aîné de la famille, il doit subvenir aux besoins de sa mère et de ses cinq sœurs. Il va oser épouser la gouvernante de la famille, de dix ans son aînée, ce qui fera scandale. Inventeur farfelu, passionné par le pouvoir de l’électricité au point de lui inférer des pouvoirs quasi mystiques, Wain était avant tout un dessinateur virtuose, qui a réussi, par ses dessins, à imposer le chat comme animal domestique dans la bonne société anglaise à l’orée du XXe siècle. Peu doué en affaires, l’artiste profitera peu de sa célébrité et sombrera dans la folie et la solitude…

Benedict Cumberbatch incarne cet "original" avec le talent fou qu’on lui connaît, et le réalisateur Will Sharpe, plutôt que de réaliser un biopic sage et académique, essaye de nous faire partager l’imaginaire halluciné de Wain avec des compositions de séquences parfois délibérément kitsch. Le drame de l’artiste est ainsi raconté à travers une série de vignettes colorées qui créent un contraste original. Résultat, la dimension authentiquement poétique du film vaut le détour.

The Electrical Life of Louis Wain - Official Trailer | Prime Video

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

19 janv. 2022 à 07:27
4 min
30 août 2021 à 14:38
1 min

Articles recommandés pour vous