RTBFPasser au contenu

Scène - Théâtre

"La vie comme elle vient", la pièce qui porte tout en finesse un regard nouveau sur l’époque coloniale belge

Les comédiens Majnun, Elsa Poisot et Jo Deseure interprètent "La vie comme elle vient", texte d’Alex Lorette, au Théâtre Le Public.
23 mars 2022 à 11:15 - mise à jour 23 mars 2022 à 15:581 min
Par Ségolène Misselyn

Lucie est la fille de colons. Née au Congo, les circonstances de la vie l’amèneront à devoir rentrer au pays : la Belgique. Assise sur une chaise à l’allure imposante et drapée de tissus aux tons chauds rappelant les couleurs de l’Afrique, elle revient sur les grandes lignes de son existence. 

Plongeant dans ses souvenirs, Lucie se remémore son enfance et évoque avec nostalgie sa nourrice noire Massiga. Sa mère étant morte en couches, celle-ci joue un rôle central dans son éducation. Cet héritage de la culture africaine, Lucie en est très fière. Elle vit pour l’Afrique et ne rêve que d’une chose : rentrer dans son pays de cœur, le Congo, afin de fuir cette Belgique postcoloniale, royaume des préjugés racistes.

Les comédiens Majnun, Elsa Poisot et Jo Deseure (récompensée en février dernier du Magritte de la meilleure actrice) interprètent avec beaucoup de justesse le texte d’Alex Lorette. Sans artifices, l’auteur belge revient avec délicatesse sur cette période de notre Histoire pour aborder des sujets sensibles tels que le racisme, l’abandon, l’exil ou encore le sentiment d’étrangeté.

Les comédiens Majnun, Elsa Poisot et Jo Deseure interprètent "La vie comme elle vient", texte d’Alex Lorette, au Théâtre Le Public.
Les comédiens Majnun, Elsa Poisot et Jo Deseure interprètent "La vie comme elle vient", texte d’Alex Lorette, au Théâtre Le Public. Théâtre Le Public

"C’est un texte qui interroge ce qu’est être un étranger. On peut se sentir étranger dans un pays sans pour autant être d’une couleur de peau différente, tout en en parlant la langue. C’est exactement la situation que vit Lucie. Elle ne se sent pas chez elle en Belgique et elle rêve sans arrêt d’un Congo qui n’existe plus." Alex Lorette

"La vie comme elle vient" fait voyager les spectateurs entre le Congo et la Belgique. Au fil des musiques et des descriptions rendues très vivantes par Jo Deseure, le public se laisse emporter par ce récit qui est également le portrait d’une femme solitaire traversant les épreuves de la vie. Si cette pièce sera appréciée pour la fluidité de son écriture, elle est également l’occasion de découvrir un nouveau regard porté sur le colonialisme, celui des enfants perdus entre deux cultures ...

Infos pratiques

"La vie comme elle vient" se joue au Théâtre Le Public jusqu’au 16 avril 2022.

La pièce dure 1h30.

Pour plus d’informations

Sur le même sujet

20 juin 2022 à 15:51
2 min
18 mars 2022 à 11:18
2 min

Articles recommandés pour vous