RTBFPasser au contenu

La vaccination des enfants commencera mi-janvier en Wallonie : la priorité est donnée au booster pour les adultes, précise Christie Morreale

La vaccination des enfants commencera mi-janvier en Wallonie : la priorité est donnée au booster pour les adultes, précise Christie Morreale
29 déc. 2021 à 08:452 min
Par Adeline Louvigny avec Benjamin Verpoorten

A quelques jours de Noël, et alors que le variant omicron commençait à se développer rapidement en Belgique, les ministres de la Santé ont décidé d'ouvrir la vaccination aux 5-11 ans, suivant ainsi l'avis du Conseil supérieur de la Santé. A Bruxelles, une phase pilote a déjà débuté au centre Pachéco, puis la vaccination des enfants s'élargira aux autres centres à partir du 10 janvier.

En Wallonie par contre, à moins que l'enfant ou les parents présentent des comorbidités, il n'est pas encore possible de faire vacciner son enfant : il a été décidé de se concentrer d'abord sur l'administration des boosters, nous explique Christie Morreale, ministre wallonne de la Santé. La vaccination commencera mi-janvier, alors qu'il était initialement prévu qu'elle commence fin décembre, comme indiqué sur le site de l'AViQ, qui précise que les parents recevront une invitation pour leurs enfants lorsque la campagne démarrera.

Avoir un maximum de chances d'avoir une troisième dose

"On a décidé, quand on a accepté de lancer la vaccination des 5-11 ans, de concentrer nos efforts sur l'administration de la 3ème dose pour les adultes, et de démarrer la vaccination des enfants malades, ou qui vivent dans des familles avec des parents qui sont malades ou fragiles."

"La vaccination des 5-11 ans démarrera donc à la mi-janvier pour pouvoir permettre à chaque adulte d'avoir un maximum de chances d'avoir une troisième dose. Les rendez-vous sont pour l'instant en train de se remplir dans l'ensemble des centres de vaccination."


►►► Vaccination des 5-11 ans : "C’est un choix éclairé qui incombe aux parents, s’ils le font c’est plus dans une visée sociétale"


"L'urgence est celle-là : deux doses ne suffisent pas pour être protégé correctement, donc il faut impérativement aller prendre sa troisième dose avant de démarrer la vaccination des enfants, qui est recommandée mais qui peut attendre un petit peu, vu la résurgence des cas", et l'arrivée du variant Omicron, devenu dominant dans la population belge depuis le week-end de Noël. "On veut protéger la population en donnant la priorité à la vaccination adulte : on ne veut pas que la vaccination des enfants compromette celle des adultes."

D'un point de vue pratique, la ministre de la Santé précise que "des ailes spécifiques seront réservées aux enfants les mercredis après-midi et les samedis : les parents pourront accompagner leurs enfants, avec des espaces spéciaux."


►►► Covid-19: pourquoi se focalise-t-on désormais sur les enfants? Sont-ils devenus le "moteur" de l'épidémie?


Reportage du 22 décembre :

Sur le même sujet

16 janv. 2022 à 17:57
1 min
10 janv. 2022 à 12:54
4 min

Articles recommandés pour vous