RTBFPasser au contenu

Belgique

La suédoise "roule pour les riches", déplorent les syndicats

La suédoise "roule pour les riches", déplorent les syndicats
07 oct. 2014 à 15:21 - mise à jour 07 oct. 2014 à 17:281 min
Par Belga News

Et ce dernier de rappeler que les pensions dans le secteur privé sont déjà trop basses. "Les mesures annoncées en matière de pouvoir d'achat, comme le saut d'index, engendreront davantage de pauvreté et d'injustice vis-à-vis des pensionnés", a-t-il poursuivi en rejetant également le relèvement de l'âge de la pension dans un contexte où "il n'y a pas assez d'emploi" et où certaines professions sont pénibles.

Le syndicat chrétien dénonce pour sa part une politique contre Monsieur Tout-le-Monde et les pauvres. Son président, Marc Leemans, estime que le relèvement de l'âge de la retraite est "une goutte de plus dans un vase déjà rempli d'horreur absolue". "Plus ils négocient, plus ils plument les travailleurs", ajoute-t-il.

La suédoise "roule pour les riches"

La CSC se demande où est l'équilibre. "Tout se fait sur le dos du travailleur et de l'allocataire social. Les riches restent épargnés", déplore encore Marc Leemans, estimant que les quatre partis négociant un nouveau gouvernement fédéral, le CD&V y compris, "roulent pour les riches".

Même son de cloche du côté du syndicat libéral qui se dit "consterné" par les mesures envisagées. "Vouloir en même temps augmenter l'âge de la pension et opérer des coupes claires dans le crédit-temps et les emplois de fin de carrière constitue un grave recul en matière de travail soutenable", a ainsi pointé la CGSLB en appelant les négociateurs "à quitter d'urgence les salons du Parlement pour reprendre contact avec la réalité".

Belga

Articles recommandés pour vous