RTBFPasser au contenu
Rechercher

Espace

La structure du cerveau change dans l’espace, une découverte belge !

23 févr. 2022 à 09:07Temps de lecture2 min
Par Chloé Rosier

Des changements de fluide et de forme se produisent dans le cerveau lorsque l’humain va dans l’espace, comme le prouve une étude de Floris Wuyts, chercheur à l’Université d’Anvers.

L’étude, qui a été publiée dans le journal Frontiers in Neural Circuits est une collaboration entre l’Agence spatiale européenne, l’agence spatiale russe Roscosmos et les chercheurs de l’Université d’Anvers. Elle a permis cette découverte : le cerveau des cosmonautes change en voyageant dans l’espace. Des changements sont repérés dans les fluides et la forme du cerveau, il serait comme "recâblé" et ces modifications peuvent durer plusieurs mois après leur retour sur Terre, comme l’explique eurekalert.

Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques ont étudié 3 fois le cerveau de 12 cosmonautes (masculins) : peu avant, juste après et 7 mois après leurs vols vers la Station spatiale internationale. Ces vols étaient tous de longue durée, en moyenne 172 jours, environ cinq mois et demi.

AFP or licensors

Une première dans l’étude des cerveaux de cosmonautes

"Nous nous sommes d’abord concentrés sur la neuroplasticité pour voir comment le cerveau s’adapte au vol spatial", a déclaré Floris Wuyts à Space.com mais l’équipe s’est également concentrée sur la connectivité dans le cerveau.

Ils ont utilisé une technique d’imagerie cérébrale appelée tractographie par fibre, une reconstruction 3D qui utilise des scans d’IRM pour étudier la structure et la connectivité dans le cerveau.

"L’IRM examine la structure au niveau [de] la matière grise (comme les microprocesseurs d’un PC) et la matière blanche (les connexions sur la carte mère d’un PC, entre toutes les unités de traitement). L’IRM examine également le fluide dans le cerveau, appelé liquide céphalorachidien (LCR)", explique Floris Wuyts.

Qu’est ce qui change dans le cerveau ?

Plusieurs éléments sont modifiés par le voyage dans l’espace :

  • une augmentation de la matière grise et blanche
  • des changements de forme dans le cerveau, en particulier dans le corps calleux (lien entre les deux hémisphères)
  • des changements dans les connexions neuronales entre plusieurs zones motrices du cerveau

"Après le vol spatial, ces structures semblent être modifiées, principalement en raison des déformations causées par le déplacement de fluide qui se produit dans l’espace", explique Floris Wuyts. 

Des changements qui parfois avaient déjà été observés et que l’on avait expliqué de manière erronée, comme par exemple les changements du corps calleux. En effet, on pensait que le corps calleux se modifiait structurellement alors que ce sont en fait les ventricules à proximité qui se dilatent et déplacent le tissu neural de cette région.

Les modifications qui ont été observées après le retour des cosmonautes sur Terre étaient toujours visibles 7 mois après.

Ces découvertes permettent de mieux comprendre l’impact d’un voyage longue durée dans l’espace et ce qui pourra être fait pour limiter les modifications du cerveau dans un voyage plus long encore, comme par exemple vers Mars.

Sur le même sujet

L’illusion de la main en caoutchouc qui fait perdre la tête à votre cerveau

Soigner le cerveau avec des micro-robots, le voyage fantastique d'une startup californienne

Santé physique

Articles recommandés pour vous