RTBFPasser au contenu

Regions

La Stib n'utilise plus que de l'électricité verte

La Stib n'utilise plus que de l'électricité verte
02 janv. 2013 à 06:581 min
Par OPPENS Xavier Van

En 2010, la Stib était déjà passée de 19 à 30% d'électricité verte. Aujourd'hui, elle utilise 100% d'électricité produite à partir d'énergies renouvelables. Un gros changement pour cette société énergivore. "Nous faisons partie du top 10 des consommateurs d’énergie en Belgique, déclare la porte-parole Françoise Ledune. A ce titre, nous avons voulu que notre bilan carbone soit neutre."

Le réseau basse tension de la Stib, qui alimente par exemple l'éclairage des bâtiments, est principalement d'origine hydraulique. Mais le réseau haute tension, utilisé notamment par les motrices du métro, n'est pas directement fourni par les filières durables. "Aujourd’hui, les capacités de production belge en électricité verte ne suffisent pas pour que nous puissions avoir de l’énergie exclusivement produite par des filières durables, détaille encore Françoise Ledune. Alors, ce que nous faisons (on a d’ailleurs trouvé la solution auprès de l’Europe), nous achetons – pour compenser – des certificats verts européens qui seront ensuite réinjectés dans la production d’électricité verte en Europe. Ce qui nous permet d’avoir un bilan de zéro."

Pour réduire sa facture, la Stib applique aussi le principe de l'éco-conduite, en réduisant la vitesse de certains métros. Par ailleurs, le métro réutilise une partie de l'énergie libérée au freinage. 

Au total, sur une année, la Stib consomme 240 gigawatts-heure. Cela représente la consommation électrique de 48 000 ménages.

A elles seules, les motrices du métro bruxellois consomment 40% du courant de la Stib.

Jean-Claude Hennuy

Articles recommandés pour vous