Athlétisme

La sprinteuse nigériane Okagbare suspendue 10 ans pour dopage

Blessing Okagbare est suspendue pour dopage.

© © Tous droits réservés

18 févr. 2022 à 16:25Temps de lecture1 min
Par Belga

La sprinteuse nigériane Blessing Okagbare est suspendue pour 10 ans en raison de plusieurs infractions au règlement anti-dopage, indique vendredi l'Athletics Integrity Unit (AIU).

Okagbare, 33 ans, avait été suspendue préventivement le jour de la demi-finale du 100m des Jeux Olympiques d'été de Tokyo l'an dernier. Elle avait décroché l'argent aux JO de Pékin en 2008 au saut en longueur.

Selon l'AIU, "l'utilisation de plusieurs produits interdits" par l'athlète a fait "partie d'une stratégie de dopage organisée en vue des Jeux de Tokyo". Ce comportement entraîne une peine plus lourde que la sanction habituelle de quatre ans.

La sprinteuse réfute toutes les accusations. Elle écope d'une suspension de cinq ans pour plusieurs tests consécutifs positifs à l'EPO et aux hormones de croissance, ainsi que d'une suspension de cinq années supplémentaires pour son refus de coopérer à l'enquête de l'AIU.

Athlétisme : 100m féminin 1e tour - Blessing Okagbare

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous