RTBFPasser au contenu

Le Doc du Bourlingueur

La Sicile, terre pieuse et mafieuse

Catania Sicily, Italy
27 févr. 2022 à 08:00 - mise à jour 27 févr. 2022 à 09:172 min
Par Fanny Guéret

La plus grande île de la Méditerranée attire chaque année 6 millions de touristes. Ils y viennent pour les plages magnifiques, les monuments, les vestiges antiques, la beauté volcanique de l’Etna, et aussi pour ses fêtes religieuses. Mais derrière la beauté de l’île, il y a des faits moins reluisants.

Palerme et ses palais privés, comme le Palazzo Gangi, joyau du baroque italien totalement préservé, et qui fait rayonner la capitale. C’est là qu’a été tourné Le Guépard de Visconti et qui l’a ainsi fait connaître au monde entier. La princesse y organise des visites privées, ce qui finance les sommes folles pour sa restauration.
Mais dans le quartier touristique de la ville, on découvre des tas d’immondices empilées dans les petites rues, la quantité d’ordures dégageant une odeur irrespirable sous le soleil est impressionnante, et cela fait des années que ça dure. Le paysage forme des amas de déchets et encombrants en tous genres sur des dizaines de mètres et la ville ne s’en préoccupe pas. Les habitants réclament un peu de dignité et craignent de faire fuir les touristes. Une seule décharge existe pour cette ville d’un million d’habitants et elle est gérée par la mafia, qui s’incruste en fait à tous les niveaux dans la gestion des déchets. Elle est suspectée par la police de faits de corruption et plusieurs enquêtes sont en cours. Alors quand les habitants n’en peuvent plus, ils brûlent tous ces déchets, provoquant de gros nuages de fumée noire sur la ville !
 
Autre ville très touristique : Syracuse, qui nous montre un spectacle de désolation : les gens se baignent avec tout autour d’eux des raffineries, car la ville est le 2e plus grand pôle de pétrochimie d’Europe, et leurs odeurs d’hydrocarbures. La pollution de l’air entraîne toujours plus de cancers, mais les autorités refusent d’y reconnaître un lien.
 
Mais la grosse attraction en Sicile, c’est évidemment la visite du volcan de l’Etna. Chaque jour, ce sont 3000 touristes qui montent à 2750 mètres d’altitude pour s’en rapprocher, à pied, en hélicoptère, en téléphérique et en 4x4.
 
 
Etna
Etna © Tous droits réservés
La mafia, encore et toujours
 
Et l’activité touristique passe aussi par des visites guidées un peu spéciales : la visite à pied de Palerme pour découvrir les lieux de lutte contre la mafia ! La visite est proposée par une association de citoyens qui se bat contre le racket – très présent dans la ville avec le pizzo, impôt aux commerçants -, l’extorsion, et plus globalement contre la mafia, ancrée en Sicile depuis un siècle. Et si Cosa Nostra, le groupe mafieux le plus puissant de l’île, responsable de l’assassinat du juge Falcon en mai 1992, est en sérieux perte de vitesse, il est toujours présent mais plus discret, et d’autres groupes ont pris le dessus.
 
Un documentaire qui nous fait voir que la famille, le mariage, la religion et les fêtes religieuses, mais aussi la pêche et la gastronomie, et quelque part la mafia, ont tous un point commun : la tradition, qui pèse encore fort dans la vie des Siciliens.
 
Plongez pour un Voyage au cœur de la Sicile secrète ce dimanche 27 février à 21 heures sur La Trois.

Articles recommandés pour vous