Monde

La Russie suspend l'importation de maïs OGM de Monsanto

Les rats qui ont été nourris par les scientifiques français au maïs OGM ont développé plus de tumeurs que les autres

© AFP PHOTO CRIIGEN

Par Belga News

L'agence russe de protection des consommateurs Rospotrebnadzor indique dans un communiqué placé sur son site cette semaine que "l'importation et la commercialisation en Russie du maïs OGM NK603 (de Monsanto, ndlr) est temporairement suspendue", le temps que des chercheurs russes examinent l'étude et que l'UE fasse part de sa position sur la question.

L'équipe de Gilles-Eric Séralini, professeur de biologie moléculaire à l'Université de Caen (France), a réalisé une étude alarmante qui recense des pathologies lourdes, notamment des tumeurs, chez des rats nourris avec du maïs génétiquement modifié commercialisé par Monsanto.

Un porte-parole de Monsanto, cité par le Wall Street Journal, a minimisé l'importance de la décision de la Russie pour son entreprise.

"La Russie est un exportateur net de céréales, donc l'impact de leur suspension temporaire devrait être minime", a-t-il déclaré.

Belga

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma... Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Le géant Monsanto veut-il faire taire les scientifiques critiques sur les OGM?

Bruxelles: quelque 750 manifestants marchent contre Monsanto et les OGM

Articles recommandés pour vous