RTBFPasser au contenu
Rechercher

Guerre en Ukraine

La Russie "frustrée" par la ferme résistance de l'Ukraine, selon le Pentagone

Des membres des services ukrainiens sont vus sur le site d'un combat avec un groupe d'assaillants russes dans la capitale ukrainienne, Kiev, dans la matinée du 26 février 2022.
26 févr. 2022 à 18:21Temps de lecture1 min
Par AFP

La Russie, qui vient d'annoncer l'élargissement de son offensive contre l'Ukraine, apparaît "de plus en plus frustrée" par la ferme résistance de l'armée ukrainienne, selon le Pentagone qui s'apprête à fournir des armements supplémentaires à l'armée ukrainienne.

"Nous estimons que plus de 50% de la force que (le président russe Vladimir) Poutine a massée contre l'Ukraine (...) est engagée" dans le pays, a dit samedi un haut responsable du ministère américain de la Défense ayant requis l'anonymat.

Il s'exprimait quelques minutes avant une annonce du ministère russe de la Défense selon laquelle "toutes les unités ont reçu l'ordre d'élargir l'offensive dans toutes les directions".

Nous pensons que les Russes sont de plus en plus frustrés par leur perte d'élan au cours des dernières 24 heures

Le Pentagone estime que depuis que la Russie a lancé son offensive militaire jeudi à l'aube, ses forces massées au nord, à l'est et au sud de l'Ukraine - plus de 150.000 soldats équipés de chars lourds, de bombardiers, de missiles - n'ont pas avancé aussi vite que Moscou l'espérait.

"Nous continuons aussi à voir des signes d'une résistance ukrainienne viable", a déclaré le haut responsable américain. "Nous pensons que les Russes sont de plus en plus frustrés par leur perte d'élan au cours des dernières 24 heures, notamment dans le nord de l'Ukraine".

C'est au nord de Kiev et autour de Kharkiv, dans l'est du pays, que la résistance est la plus forte, selon les estimations du Pentagone.

Samedi, les forces russes n'avaient encore pris le contrôle d'aucune ville ukrainienne et n'avaient toujours pas gagné le contrôle de l'espace aérien ukrainien, a ajouté ce responsable.

"La défense aérienne de l'Ukraine, y compris ses avions, reste opérationnelle et continue de lutter et d'interdire l'accès aux avions russes dans certaines zones du pays", a-t-il souligné.

Les forces russes restaient bloquées à une trentaine de kilomètres au nord de Kiev samedi, a-t-il noté, soulignant cependant que la situation pouvait évoluer rapidement.

Sur le même sujet :

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : l’ancien coureur Yaroslav Popovych, prêt à prendre les armes

Cyclisme

Guerre en Ukraine : après KLM, c'est au tour de Lufthansa de suspendre ses vols vers et au-dessus de la Russie

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous