RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde

La Revue de presse : Nancy Pelosi, seule contre tous

La Revue de presse

Ce qu'il se passe dans vos journaux

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

03 août 2022 à 07:04Temps de lecture3 min
Par Estelle Falzone

L’Europe doit-elle se méfier de la Chine ?

La cheffe démocrate de la chambre des représentants à la descente de l’avion hier soir à Taiwan : c’est la photo qui fait le tour du monde. A 82 ans, la femme politique provoque la colère de la Chine, écrit l’Echo… Elle, qui après une carrière si longue n’a probablement plus rien à perdre, a décidé d’outrepasser les conseils de l’armée américaine et du président Joe Biden, allant jusqu’à risquer la sécurité de Taiwan et des Etats-Unis. La presse américaine qualifie même cette visite d’imprudente, irresponsable et purement symbolique, rapporte De Standaard. La Chine a effet déjà menacé les deux pays de représailles militaires et économiques.

Il s’agit surtout de la première visite d’un haut responsable américain en 25 ans, une rencontre qui marque la solidarité des Etats-Unis avec Taiwan, écrit encore L’Echo. Pour rappel, le territoire est menacé par Pékin, qui veut récupérer Taiwan dans son giron.

Mais le nerf de la guerre, ce sont les ambitions technologiques de la Chine, notamment dans le domaine des précieux semi-conducteurs en pénurie depuis des mois, et dont Taiwan détiendrait le secret, rappelle l’Echo.

Avec cette visite, les Etats-Unis assurent leurs arrières à ce niveau. Ne serait-il pas temps que l’Europe en fasse de même ? Suggère l’Echo. On voit à quel point nous étions mal préparés face à la Russie et à son gaz.

La mort de Zawahiri marque-t-elle la fin d’Al Qaeda ?

Plusieurs journaux reviennent sur la mort du chef d’Al Qaeda.

Al Qaeda décapitée, mais pas enterrée. C’est le titre de Libération ce matin. Ce week-end, un tir de drone américain a tué en Afghanistan le successeur de Ben Laden, Ayman al-Zawahiri, à la tête d’Al Qaeda. C’est le retour en force des Etats-Unis sur la scène internationale, remarque Libération, qui fait le lien entre cette opération et la venue de Nancy Pelosi à Taiwan.

Par la même occasion, les Etats-Unis frappent aussi les Talibans en plein cœur. Zawahiri se cachait à Kaboul avec l’accord des Talibans, qui marquent justement ce mois-ci un an de prise de pouvoir. Des événements qui ne doivent pas nous faire oublier, écrit Libération, qu’Al Qaeda n’est pas mort. Son QG ne fait que se déplacer vers l’Afrique, le Mali notamment.

Les Etats-Unis ont leur façon bien à eux de gérer le monde, fait remarquer la Dernière Heure, avec une ténacité qui force presque l’admiration. La vengeance de l’Oncle Sam, qui n’oublie rien, est accomplie, titre le Figaro.

Mais que cela ne nous fasse pas oublier, rappelle également la DH, que le terrorisme n’est pas mort.

Variole du singe : les autorités fédérales à la traîne ?

Chez nous, une autre menace guette : la variole du singe.

Une nouvelle épidémie… encore une… C’est la septième épidémie planétaire depuis la grippe espagnole en un siècle. Et la cause : l’environnement, martèle Le Soir. La déforestation, le changement climatique, la fonte du permafrost… Autant d’éléments qui contribuent à la propagation de nouveaux virus, comme l’explique l’infectiologue Nathan Clumeck dans Le Soir.

Et face à la variole du singe, les autorités fédérales ne semblent avoir retenu aucune leçon du covid. Aucune règle sanitaire. A peine 3000 doses de vaccins, soit de quoi vacciner 1500 personnes.

Pour l’instant, la variole du singe se propage en priorité chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes. Il est fort probable, cependant, que la maladie se répande à d’autres groupes, puisqu’elle s’attrape aussi par le contact peau à peau.

Par ailleurs, la communauté LGBT + est suffisamment marginalisée comme cela. En témoigne ce jeune homme dans l’Avenir : un Liégeois de 29 ans qui a attrapé la maladie à Tomorrowland et qui a honte, qui n’ose plus sortir de chez lui… N’est-il pas temps de mener une campagne de santé publique sur les risques du sexe sans protection pour le grand public ? Se demande Le Soir.

Comme le dit Nathan Clumeck dans le Soir : la prévention est essentielle.

 

Sur le même sujet

La revue de presse : "La semaine la plus chaude de l’année"

Opinions

Tensions à Taïwan : sa visite "ne visait pas à changer le statu quo", affirme Nancy Pelosi

Monde

Articles recommandés pour vous