RTBFPasser au contenu

La rétrospective du Journal du Rock – février & mars 2021 : le business et le rock

Bob Dylan
28 déc. 2021 à 04:562 min
Par Frédéric Vandecasserie

Le Journal Du Rock de l'Année 2021 - 2/10

Février et Mars : le business et le rock

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Si les musiciens les plus connus ont du temps qui s’est libéré puisque les tournées ne reprennent toujours pas, et même si la plupart des têtes d’affiche du rock n’ont pas de soucis de fin de mois, ils ont quand même réfléchi à d’autres sources de revenus.

Résultat : le premier trimestre 2021 verra les plus cotés céder leurs catalogues de chansons et de droits pour des sommes astronomiques. C’est la tendance du moment !

Ainsi, Neil Young a cédé 50% de ses avoirs à un fond d’investissement, soit 1180 chansons, pour 150 millions de dollars.

De son côté, Bob Dylan ne fait pas dans la demi-mesure et cède, lui, tout son catalogue pour 300 millions de dollars.

Lindsey Buckingham et Mick Fleetwood de Fleetwood Mac suivent, eux aussi, le mouvement.

Et un rien plus tard, Stevie Nicks et les Red Hot Chili Peppers se joignent à la farandole des millions de dollars.

David Crosby embraye, lui aussi. Il vend donc ses chansons enregistrées en solo, celles sorties avec les Byrds ainsi que toutes celles composées avec les différentes moutures du groupe Crosby, Stills, Nash & Young. Il se justifiera en ces termes sur Twitter : " Je ne peux plus travailler… Et le streaming a volé l’argent de mes albums… J’ai une famille, un prêt, et je dois m’en occuper, donc c’est ma seule option… "

Mais le plus beau coup viendra des Beach Boys, qui ont non seulement cédé leurs droits sur toutes leurs chansons, mais aussi le droit d’utiliser leur nom et d’éditer du merchandising à leur place. Le groupe percevra toujours un intérêt sur ses biens, mais c’est à Iconic Artists Group, à qui le groupe a tout vendu, que reviendront toutes les décisions d’affaires.

Le CEO de la société a d’ailleurs expliqué que " Les Beach Boys, dans un sens, ce n’est pas juste un groupe. C’est un mode de vie. C’est une marque de consommation. Et ils n’ont jamais exploité cet aspect. "

On ne sait pas s’il faut se réjouir, ou pas, de voir les musiciens se transformer en simples produits, mais c’est en tout cas l’une des tendances majeures de cette année.

Brian Wilson (Beach Boys)
Brian Wilson (Beach Boys) Donald Kravitz/Getty Images

L’autre tendance du moment, c’est évidemment le souci de sauver nos musiciens complètement perdus face à la pandémie. C’est bien pour ça que le 8 mars débute la "Belgian Music Week", dont l’objectif sera de mettre à l’honneur nos artistes de la Fédération Wallonie Bruxelles.

Outre Atlantique, certains concerts reprennent timidement. Patti Smith remonte par exemple sur scène pour la première fois depuis un an le 9 mars dernier. Elle ne joue que devant 300 invités au Brooklyn Museum pour remercier l’équipe de l’institution de son dévouement. Mais la portée symbolique est évidemment énorme.

 

Patti Smith
Patti Smith Roberto Ricciuti/Redferns/Getty Images

Et puis, d’autres artistes ont d’autres idées pour mettre leur notoriété au service de la lutte contre la pandémie. Elton John et l’acteur Michael Caine apparaissent, par exemple, dans un spot britannique qui invite la population à se faire vacciner contre le coronavirus. C’est bien vu, c’est drôle, et c’est pour la bonne cause. Parce que tous les deux ne travaillant plus pour le moment, et que Sir Elton a déjà terminé son album, The Lockdown Sessions, qui sortira en automne 2021.

Sur le même sujet

17 nov. 2021 à 09:58
1 min
19 mai 2021 à 09:18
2 min

Articles recommandés pour vous