RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

La restauration n'attire plus: à Herve, un patron cherche désespérément du personnel

Paul Knott, du restaurant "Les Fines Gueules", à Herve

Un restaurateur hervien est dans le désarroi. Depuis la réouverture, Paul Knott peine à trouver et à garder son personnel. À tel point qu’il a même lancé un appel sur les réseaux sociaux.

Des annonces via les réseaux sociaux

Capture d'écran Facebook "Les Fines Gueules"

Tu es jeune, tu es plus âgé? Peu importe! Tu as un diplôme d'hôtellerie, tu n'en as pas mais tu as de l'expérience dans le domaine... C'est ainsi que débute l'offre d'emploi que le restaurateur a publiée en avril pour deux postes vacants dans son restaurant.

Cette recherche, il l'a plusieurs fois relancée. Sans succès. Il a bien eu réponse de deux anciens restaurateurs chevronnés, mais aucun jeune cuisinier en vue.

C'est très difficile de trouver du personnel, que ce soit des jeunes ou des personnes qualifiées

Paul Knott nous a fait part de son désarroi: "C'est très difficile de trouver des jeunes ou même des personnes qualifiées du métier mais qui veulent encore bien travailler en soirée et les weekends. Donc j'ai changé quatre ou cinq fois de personnel au niveau de mon équipe alors que j'avais vraiment une stabilité pendant des années auparavant. J'ai vraiment constaté un changement. J'ai lancé une bouteille à la mer en me disant que des jeunes sortant de l'hôtellerie seraient peut-être intéressés d'avoir un poste temps-plein, trois jours et demi de congé par semaine, et s'il y a des heures supplémentaires, elles sont rémunérées bien évidemment, mais elles sont déclarées sur la fiche de paie. Je me suis dit que j'allais avoir du retour. Et rien du tout" regrette-t-il.

Pour le restaurateur hervien, cette réalité de terrain est d'autant plus incompréhensible quand il la compare au nombre d'émissions culinaires visibles sur différentes chaînes de télévision, et à l'engouement dont elles témoignent, notamment chez des jeunes.  

Actuellement, de très nombreux restaurateurs sont confrontés à cette situation de pénurie.

Articles recommandés pour vous