RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

La Région bruxelloise lance un nouveau crédit à taux réduit pour la rénovation des logements

Les propriétaires occupants ou locataire en Région bruxelloise peuvent bénéficier d’un nouveau crédit à taux réduit pour la rénovation des logements depuis ce lundi 1er août. Baptisé "Ecoreno", le taux de ce crédit est fixé à 0 ou 1% en fonction des revenus du demandeur. Développé par le Fonds du Logement en collaboration avec Bruxelles environnement, l'"Ecoreno" couvre le financement des travaux d’isolation du bâti, de sécurité, de salubrité, ainsi que les travaux d’aménagement liés à l’autonomie. "C’est ce qui le distingue de l’ancien prêt vert Bruxellois", explique Grégoire Chrissantakis qui est en charge du dossier pour le fonds du logement.

Un large panel de travaux

"Le prêt vert était limité à 25.000 euros et destiné uniquement à des travaux visant l’amélioration de la performance énergétique. Dans ce cas-ci, on fait sauter cette limite de 25.000 euros et on prend en considération l’ensemble des travaux envisagés par le citoyen, qu’ils soient de salubrité, de sécurité ou de performance énergétique. Mais aussi de travaux visant à l’autonomisation des personnes à mobilité réduite". Ecoréno doit également simplifier les choses pour les Bruxellois.es, poursuit Catherine Scheid, la directrice générale. "Le fonds du logement en a profité pour remplacer son crédit "travaux" et le prêt vert par un prêt unique baptisé donc "Ecoréno".

Prioriser les travaux

Même s’il couvre une large gamme de travaux, Ecoréno vise à prioriser les aménagements. "Prioriser la sécurité, la salubrité, l’autonomie et les performances énergétiques avant de passer à des travaux plus somptuaires. L’accent est mis sur l’essentiel", confie Grégoire Chrissantakis.
L’emprunt sera accordé à condition que le ménage ne dépasse pas un montant maximal de revenus. Pour une personne isolée ou une famille monoparentale, il sera plafonné de 61.049 à 81.049 euros en fonction du nombre de personnes à charge (de 0 à 4). Pour les autres ménages, le plafond sera fixé de 77.699 à 97.699 euros selon la composition du ménage.

Un complément aux primes "Rénolution"

Ecoreno complète ainsi les primes Renolution (une fusion des primes Énergie, et des primes à la rénovation de l’habitat pour améliorer la qualité des logements et réduire la facture énergétique). Depuis janvier dernier, ce système de primes unifié et simplifié, permet aux ménages à faibles revenus de la capitale de couvrir jusqu’à 50% du coût des travaux de rénovation. L’autre partie des investissements pourra se faire via le prêt Ecoreno, ce qui permettra d’étaler le remboursement.

Disponible pour les propriétaires dès ce 1er août. Ecoreno s’adressera aussi aux multipropriétaires dès 2023 avec des taux allant cette fois de 1 à 2%.

Articles recommandés pour vous