RTBFPasser au contenu

Regions

La Région bruxelloise classe une maison Art déco schaerbeekoise avant sa vente

Le hall d’entrée
20 janv. 2022 à 02:59 - mise à jour 20 janv. 2022 à 08:512 min
Par Pierre Vandenbulcke

Une maison Art déco, située avenue Paul Deschanel, tout près du parc Josaphat à Schaerbeek, vient d’être entièrement classée par la Région. L’administration a profité de sa mise en vente, il y a quelques mois, pour lancer la procédure. Elle surveille, en fait, le marché de ces immeubles remarquables.

La façade est élégante et sobre. Mais dès le hall d’entrée, on plonge dans un univers cossu, dans le plus pur esprit Art Deco. " Les murs sont couverts par du marbre rouge et gris sur une hauteur de deux mètres. S’y intègrent aussi des éléments en fer forgé typique de l’Art Deco. Tout cela autour d’une petite fontaine que l’on doit encore restaurer ", nous confie Youri Musschebroek, le nouveau propriétaire.

La salle à manger
La salle à manger © Tous droits réservés

A l’étage, dans la salle à manger, des boiseries soigneusement sculptées parent les murs. La lumière, elle, pénètre par des vitraux à l’effigie des grands explorateurs portugais. " Vasco de Gama nous regarde. C’est très détaillé dans un style néo-renaissance flamande ". Le maître d’ouvrage est un portugais, peut-être un ancien ambassadeur. Il a confié la construction de la maison à l’architecte E. Vanlerberghe en 1927.

Cet immeuble, qui figurait sur la liste de sauvegarde du patrimoine, n’a pas échappé à l’administration qui scrute les annonces immobilières. Après analyse il est apparu que le bien, en parfait état de conservation, était emblématique et méritait un classement rapide avant qu’il ne change de mains.

 

L’explorateur portugais Diego Cam
L’explorateur portugais Diego Cam © Tous droits réservés

Notre mission de protection du patrimoine bruxellois implique une surveillance particulière des immeubles remarquables. Cette maison intégralement préservée, ce qui est exceptionnel, en fait le témoin unique de l’habitat ou du mode de vie bourgeois à Bruxelles durant l’Entre-Deux-Guerres. Pour éviter que sa prochaine session n’implique des transformations, nous avons pris les devants en la classant intégralement. L’ancien et le nouveau propriétaire ont été tenus au courant de la procédure et la soutiennent " assure Pascal Smet, secrétaire d’Etat en charge de l’Urbanisme et du Patrimoine.

La Région veut agir de manière plus proactive que par le passé. Ne plus attendre qu’il soit trop tard en fait. " C’est particulièrement vrai pour les maisons de cette période mais on veut maintenant aussi se pencher sur le patrimoine moderniste ou postmoderniste d’après-guerre ".

L’année dernière, la Région a classé une quinzaine d’immeubles.

La salle de bain
La salle de bain © Tous droits réservés

Sur le même sujet

22 févr. 2022 à 15:00
1 min

Articles recommandés pour vous