RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

La publicité pour les paris bientôt fortement restreinte ? La N-VA s'interroge sur la faisabilité de cette mesure

09 mai 2022 à 15:19Temps de lecture1 min
Par Belga

La N-VA se pose de "sérieuses questions" sur le projet du ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne (Open Vld), d'interdire la publicité pour les paris et jeux de hasard. Elle se demande notamment si une concertation aura lieu avec le monde sportif.

"Y a-t-il une concertation avec le monde sportif sur un plan réalisable? Imposer une interdiction d'ici 2024 nous paraît tout simplement infaisable tant que le monde du football est à ce point lié à la réclame pour les paris", a souligné le député Christoph D'Haese qui insiste sur une meilleure protection des "joueurs vulnérables".

Le propos du parti d'opposition trouve écho dans la majorité chez le président du MR, Georges-Louis Bouchez, qui a exprimé son opposition au projet de son coreligionnaire libéral au motif qu'il mettrait à mal le monde sportif et le football en particulier.

Manque de cohérence 

Les nationalistes flamands exhortent le gouvernement à faire la clarté devant cette dissension clairement exprimée. "A nouveau un opéra dont le chef d'orchestre De Croo est introuvable. Il ne contrôle même plus sa propre famille libérale", a affirmé le député.

La N-VA reproche aussi au gouvernement son manque de cohérence: elle s'étonne que l'exécutif veuille interdire la publicité pour les paris et jeux de hasard alors que la Loterie nationale mène des campagnes de publicité massives pour promouvoir ses jeux.

Sur le même sujet

Pub pour les paris : Le CEO de la Pro League craint une diminution de 12% de revenus de sponsoring

Jupiler Pro League

Articles recommandés pour vous