RTBFPasser au contenu
Rechercher

Environnement

La production et la consommation de charbon en Europe sont reparties à la hausse en 2021

La centrale électrique à charbon et à déchets de Statdtwerke Nuemuenster se trouvant derrière un monticule de charbon, le 3 août 2007 à Nuemuenster, en Allemagne.
04 mai 2022 à 07:55Temps de lecture3 min
Par Anthony Roberfroid

La production et la consommation de charbon en Europe ont augmenté en 2021 par rapport à l’année 2020 d’après les dernières données d’Eurostat. Les chiffres sont repartis à la hausse alors qu’une nette diminution était en marche depuis 2019.

La production et la consommation sont cependant restées inférieures aux chiffres d’avant la pandémie, avec une baisse d’environ 26% par rapport aux données de 2018. (La houille – charbon composé de 75 à 90% de carbone – a connu une baisse de 27% en deux ans alors que le lignite - charbon composé de 55 à 75% de carbone – a baissé de 25,5%)

Selon l’office européen de statistiques, cette nouvelle hausse a été partiellement causée par les mesures liées à la pandémie de Covid-19. L’organisme note néanmoins que l’influence de la pandémie sur la production et la consommation de charbon apparaîtra plus clairement dans les prochaines années.

La production de houille en Europe a chuté de près de 80% en 30 ans

En 2021, l’Union européenne a produit 57 millions de tonnes de houille. C’est légèrement plus que les 56,5 millions de tonnes produites en 2020 (+1,2%). Toutefois, comparé aux chiffres de 1990, la production a diminué de 79%.

Alors qu’ils étaient 13 pays Européen à en produire à l’époque, ils ne sont aujourd’hui plus que deux : la Pologne (96% de la production totale de l’UE) et la République tchèque (4%).

De même, la consommation de houille n’a cessé de diminuer depuis 1990, avec baisse plus prononcée depuis 2019. En 2021, la consommation de houille en Europe s’élève à 160 millions de tonnes. C’est 13% de plus qu’en 2020 où la consommation atteignait 140 millions de tonnes. Les chiffres de 2021 sont néanmoins inférieurs de 59% par rapport à 1990.

La baisse de la consommation sur les 30 dernières années s’explique principalement par la réorientation énergétique vers le gaz naturel et les énergies renouvelables.

L’Europe importe principalement du charbon à la Russie

La production de houille a donc fortement diminué comme le montre l’infographie ci-dessous :

Production de charbon dans l’Union Européenne, 1990-2021. Les données de 2021 ont basé sur une addition des chiffres mensuels cumulés.
Production de charbon dans l’Union Européenne, 1990-2021. Les données de 2021 ont basé sur une addition des chiffres mensuels cumulés. Eurostat

Néanmoins, cette baisse de la production a été bien plus importante que celle de la consommation. En clair, l’Europe a dû se tourner vers des pays exportateurs pour subvenir à ses besoins. Dans les années 2010, les importions hors Europe représentaient toujours plus de 50% de la consommation.

Au cours de cette dernière décennie, la Russie a été le plus grand fournisseur de houille de l’UE, et sa part dans les importations a augmenté alors que celle d’autres fournisseurs a diminué ou est restée stable.

En 2020, dernière année pour laquelle des données sont disponibles, la Russie représentait 56% des importations de houille, largement en tête devant les États-Unis (17%) et l’Australie (15%).

Le déclin du lignite se poursuit

De même que pour la houille, la baisse continue de la consommation de lignite s’est accélérée en 2019. Cependant, la consommation est repartie à la hausse en 2021. Cette année, près de 277 millions de tonnes ont été consommées contre 245 millions en 2020, soit une augmentation de 13% en un an. Néanmoins, ce chiffre représente une diminution de 60% par rapport à 1990.

Evolution de la consommation de charbon dans l’Union Européenne (en million de tonnes), 1990-2021. Les données de 2021 sont basées sur une addition des chiffres mensuels cumulés.
Evolution de la consommation de charbon dans l’Union Européenne (en million de tonnes), 1990-2021. Les données de 2021 sont basées sur une addition des chiffres mensuels cumulés. Eurostat

Six pays représentent 97% de la consommation totale de lignite en Europe : l’Allemagne (46%), la Pologne (19%), la République tchèque (11%), la Bulgarie (10%), la Roumanie (6%) et la Grèce (5%). La grande majorité du lignite dans l’UE est utilisée pour la production d’électricité : au cours du 21e siècle, plus de 90% du lignite a été utilisé à cette fin.

Les chiffres de la production et de la consommation de lignite sont très similaires, car il est presque toujours consommé dans les pays producteurs. Il y a donc très peu d’échanges de lignite et la dépendance de l’UE vis-à-vis des importations est quasi insignifiante.

Du côté de la production de lignite, l’Europe a récolté près de 275 millions de tonnes en 2021 contre 244 millions de tonnes en 2020, soit une augmentation de 11%.

Sur le même sujet

L’Europe mise sur le charbon et jette aux oubliettes les accords de Paris pour sauver son économie et son industrie

Energie

Près d'un tiers de l'électricité allemande est produite à partir de charbon

Monde Europe

Articles recommandés pour vous