RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

La princesse Elisabeth baptise le navire de recherche Belgica

25 juin 2022 à 16:00Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Marie-Laure Mathot

La princesse Elisabeth a baptisé le navire de recherche océanographique Belgica à Gand, ville marraine du bâtiment, samedi peu après 16 heures. Cette pièce maîtresse de la recherche scientifique mènera des missions marines à l’aide de technologies de pointe au cours des décennies à venir.

Le Belgica, dont la construction a coûté 54 millions d’euros, revient d’une mission effectuée en avril en mer Méditerranée, réalisée après avoir reçu le Roi à son bord. Le bâtiment est équipé de l’appareillage scientifique le plus moderne qui soit et notamment d’un 'dynamic positioning system'' qui peut stopper le navire à un endroit avec une précision d’un demi-mètre.

Loading...

Un avantage précieux quand il s’agit de prélever des échantillons de fonds marins. Il est aussi plus discret que son prédécesseur, provoquant moins de remous, ce qui est important pour l’observation des animaux marins. Le RV Belgica est amené à jouer un rôle majeur ces prochaines décennies dans la recherche marine belge et européenne. Il permettra aux scientifiques marins de poursuivre et d’étendre leurs expéditions sur plusieurs jours ou plusieurs semaines dans les eaux territoriales belges et au-delà de celles-ci.

L’État belge, représenté par le Bureau fédéral de la politique scientifique (BELSPO), est propriétaire du navire. L’Institut royal des sciences naturelles de Belgique (IRSNB) en assurera la gestion en collaboration avec la Défense et un opérateur privé.

Sur le même sujet

Voici les photos officielles de la princesse Elisabeth en camp militaire

Belgique

Les Établissements Scientifiques Fédéraux, où 2400 personnes sont actives, ont un plan stratégique jusque 2024

Belgique

Articles recommandés pour vous