Cyclisme Mondiaux

La presse européenne salue un Remco Evenepoel "d’anthologie", "une classe à part"

© AFP or licensors

26 sept. 2022 à 06:25Temps de lecture1 min
Par Sylvain Rouquet

La victoire de Remco Evenepoel a été forcément mise en avant dans la plupart des journaux belges ce lundi. Mais la presse européenne a aussi applaudi la performance du jeune belge. Nous vous proposons un petit tour d’horizon des analyses en France, Espagne, Italie et aux Pays-bas.

En Espagne, As félicite une Remco Evenepoel "anthologique". "Des courses par étapes, de grandes classiques, des tours de trois semaines ou même un championnat du monde. Peu importe le cadre, Remco Evenepoel brille dans chacun d’eux."

Même son de cloche en France où L’équipe souligne légitimement la 2e place du Français Christophe Laporte mais insiste sur la différence qu’il y a eue entre Remco Evenepoel et le reste du peloton. "Un monde d’écart. Remco Evenepoel a mis un monde entre lui et les autres hier" écrit le journal français. "Au terme d’une petite démonstration qui lui ressemble tellement et d’un séjour à l’autre bout de la planète où seule l’attaque d’une pie flûteuse du coin sera parvenue à l’inquiéter."

"Un cyclisme réduit à sa plus stricte simplicité, mais terriblement efficace" ajoute L’Equipe. "Une classe à part, et devant tous les autres."

Du côté des Pays-Bas, une large place est faire aux déboires de Mathieu van der Poel, qui a passé une partie de la nuit précédant la course au poste de police. La victoire de Remco Evenepoel est tout de même abordée. "Il a remporté de manière impressionnante son premier titre mondial avec les pros" analyse le Algemeen Dagblad. "Le Belge de 22 ans, qui a déjà remporté la Vuelta ce mois-ci, a humilié la concurrence."
Le Telegraaf met l’accent sur la stratégie belge. "Nous saluons la force et l’unité de l’équipe belge, où Wout van Aert, parmi les autres favoris, n’a pas insisté quand Evenepoel était à l’attaque."

Enfin, la Gazzetta souligne l’année 2022 du champion belge. "Une fois de plus une attaque de loin, une fois de plus il arrive en larmes, une fois de plus il est acclamé par des dizaines de milliers de supporters" écrit la Gazzetta dello sport. "Une année qui est synonyme de retour à la vie après la chute dramatique dans la descente du Mur de Sormano au Giro di Lombardia 2020".

Cyclisme : Remco Evenepoel sacré champion du monde

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Evenepoel accueilli en héros à l’aéroport : "C’est exceptionnel, je suis très ému en pensant à ce qu’il a fait"

Cyclisme

Evenepoel nouveau dauphin de Pogacar au classement UCI, juste devant van Aert

Cyclisme

Articles recommandés pour vous