Icône représentant un article audio.

L'Heure H

La Porsche de James Dean, un bolide maudit qui a fait d’autres victimes après le décès de l’acteur ?

L'Heure H

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Après le décès de James Dean le 30 septembre 1955 dans un accident de la route terrible, mythique, entré dans la légende, sa célèbre voiture, sa Porsche 550 Spyder, surnommée 'Little Bastard', devient la propriété d’un homme du nom de Georges Barris. Il compte se faire un maximum d’argent en revendant à prix d’or les pièces détachées du bolide.

L’épave voyage ensuite sur les routes californiennes, dans le cadre d’une exposition itinérante visant à sensibiliser la population sur la nécessité d’une sécurité routière encore trop peu respectée au pays de l’Oncle Sam.

Le 30 septembre 1957, deux ans pile après le crash de la star américaine, les responsables de la California Highway Patrol démarrent une nouvelle visite de l’entrepôt dans lequel est stockée la Spyder de l’acteur. Et ils vivent ce jour-là l’inénarrable. La malédiction de 'Little Bastard' frappe une nouvelle fois un adolescent de 15 ans… et d’autres conducteurs ou passagers du véhicule décèdent dans des circonstances mystérieuses.

Légende urbaine ou coïncidence bizarre ? L’Heure H met en lumière cette sombre histoire de malédiction d’un bolide devenu incontrôlable, mais aussi d’un gamin de l’Indiana qui vivait à vitesse grand V sa carrière d’acteur et de pilote de course autoproclamé.

James Dean dans sa Porsche Spyder
James Dean dans sa Porsche Spyder © Bettmann / Contributeur

► Écoutez l’entièreté de ce récit dans le podcast ci-dessus, et bien d’autres destinées qui ont basculé à L’Heure H avec Jean-Louis Lahaye, du lundi au vendredi de 15h à 16h sur La Première et en replay sur Auvio.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous