Regions Luxembourg

La police met fin à une rave party dans l’ancienne carrière le long de la N4

© © Tous droits réservés

25 sept. 2022 à 10:56Temps de lecture1 min
Par Juliette Hariga

La police de la zone Famenne-Ardenne a été alertée de la présence de piétons sur la nationale 4, la nuit de samedi à dimanche. Une fois sur place, les policiers se sont rendu compte qu’une Rave party avait lieu dans l’ancienne carrière "Calay" à Tenneville, en bordure de la nationale 4. Il y avait environ 350 jeunes, âgés de 20 à 30 ans qui s’étaient rassemblés pour faire la fête.

"Une centaine de véhicules étaient garés", explique le commissaire Didier Lambert, directeur des opérations de la zone de police Famenne-Ardenne. La police a mis fin à la rave party mais le souci était d’évacuer ces jeunes, car beaucoup étaient sous l’influence de la drogue et ou de l’alcool et il y avait un risque de désordre sur la voie publique. Un risque que la police ne voulait pas prendre.

"On a permis à ceux qui étaient sous influence de rester sur place et de dormir dans leurs voitures. Mais la fête était finie. La musique coupée et la distribution de boissons interdite". Une bonne moitié est restée sur place pour "cuver" sous la surveillance d’une équipe de policiers. Pas d’interpellation. "On a joué la carte de la prévention", explique le commissaire. "On ne voulait pas risquer une évacuation forcée. On n’avait pas de chiens disponibles. Le principal était d’empêcher les personnes sous influence de reprendre la route".

C’est la deuxième fois que la police met fin à une rave party dans cette ancienne carrière en un an.

Articles recommandés pour vous