RTBFPasser au contenu

Cinéma - Accueil

La plus grosse série à succès de la télévision chinoise tourne à Marseille

La plus grosse série à succès de la télévision chinoise tourne à Marseille
28 janv. 2015 à 09:182 min
Par ved

Une seule caméra, une vingtaine de techniciens mais peu de matériel. L'équipe de la série chinoise "Family on the go" ("Familles de Wenzhou" en chinois), produite par Shandong film and television, tourne dans la cité phocéenne depuis le 10 janvier.

"C'est le plus gros succès chinois à la télévision", explique à l'AFP Jingxang Li, assistante de production de la série. En 2012, 145 millions de Chinois en moyenne ont suivi les épisodes de la première saison, dont certains ont été tournés à Paris.

Trois ans plus tard, la deuxième saison se déroulera, en partie, à Marseille. Comme en 2012, "Family on the go" sera diffusé sur CCTV1, l'une des principales chaînes chinoises.

Lundi, les réalisateurs ont enregistré leurs derniers plans à Marseille, sous un soleil timide. Les prises sont rapides, pas de longues pauses ni de maquilleuses pour l'élégant acteur chinois au visage fin, vêtu d'un jean clair, d'un blouson léger et de petites bottines.

"Leurs méthodes sont très différentes", constate Arnaud Romero, assistant de production de la série en France. "Ils travaillent dans l'urgence et s'adaptent à ce mode de fonctionnement."

Sous la direction de Sun Molong, second réalisateur de la série, vingt personnes s'activent en silence, mais avec le sourire. L'équipe rejoindra ensuite le réalisateur principal, Kong Sheng, et d'autres techniciens, déjà partis tourner en Tanzanie.

Dans ce divertissement, deux familles originaires du Wenzhou, région située dans le sud de la Chine, déménagent pour développer leurs affaires commerciales. Un membre de l'une de ces familles, une jeune fille, Tao, l'un des personnages principaux, étudie à l'école de commerce du campus universitaire de Luminy, au sud de Marseille, où deux étudiants la courtisent.

Du Vieux-Port à la Tanzanie

Les téléspectateurs chinois découvriront plusieurs séquences tournées dans le quartier populaire du Panier, le plus ancien de Marseille, ainsi que sur le Vieux-Port ou au château Borély, en bord de mer...

"Le réalisateur a beaucoup aimé Marseille, sa lumière...", commente Jingxang Li. Venu en repérage il y a trois ans, Kong Sheng avait finalement préféré tourner d'abord plusieurs épisodes à Paris.

La cité phocéenne ne sera pas l'unique cadre de la série puisque les aventures des deux familles chinoises transporteront les téléspectateurs en Afrique, aux Etats-Unis et à Serre Chevalier, station de sports d'hiver des Hautes-Alpes, à trois heures de Marseille. "C'est la première série chinoise dont les épisodes sont tournés en Europe et en Afrique", souligne Jingxang Li.

"Le budget est d'environ 5 millions d'euros, ce qui n'est pas énorme au vu des déplacements", précise Arnaud Romero.

La réalisation de "Family on the go" se poursuit jusqu'en mars, avant de laisser place à la post-production. La deuxième saison (32 épisodes de cinquante minutes) sera diffusée en Chine à partir d'août. Une version internationale, doublée en anglais, est également prévue.

"Beaucoup de familles chinoises verront Marseille via leur télévision. Cela donnera une image positive et il y aura certainement de fortes retombées touristiques", anticipe Séréna Zouaghi, conseillère municipale de Marseille, en charge de la mission cinéma.

"La venue de l'équipe de tournage a déjà permis de comptabiliser 200.000 euros de retombées économiques", assure-t-elle. Marseille attire de plus en plus de réalisateurs et a accueilli 360 tournages en 2014.

 

AFP Relax News

Articles recommandés pour vous