Regions Bruxelles

La place du Châtelain va être réaménagée

Place du châtelain, le 24 novembre 2022

© R. Duculot

24 nov. 2022 à 18:59Temps de lecture2 min
Par R. Duculot

La place du Chatelain à Ixelles, un lieu emblématique de la capitale, doit changer de visage ! D’importants travaux y sont déjà en cours pour remplacer des conduites d’égouts qui menaçaient de s’effondrer. La commune a donc décidé de faire "d’une pierre deux coups" et de complètement redessiner cet espace. Après plus de deux ans de sondages, de séances d’infos et de discussions avec les riverains, le projet prend forme.


 

L’enquête publique a officiellement démarré ce jeudi 24 novembre. Elle se prolongera jusqu’au 23 décembre. On peut donc désormais se faire une idée du futur visage de la place du châtelain. Une place en trois parties, explique Yannick Piquet, l’échevin Ixellois des travaux publics, "La première, ce sera un bosquet forestier entouré d’un "deck", un banc en bois. Le cœur de place, central, restera en béton afin d’accueillir le marché du mercredi et d’autres activités. Enfin, la troisième partie sera un grand espace vert (côté rue du page ndlr.). Il s’agira d’une pelouse plissée entourée des arbres qui sont déjà là et que l’on va maintenir."

L’objectif est de rendre les lieux plus conviviaux et surtout de leur apporter un peu de verdure dans un quartier qui en manque cruellement. Mais pour cela, les 129 emplacements de stationnement que compte la place du Chatelain vont devoir disparaître, aussi bien ceux qui se trouvent le long des trottoirs que ceux du milieu de la place.

 

Croquis du futur aménagement de la place du Chatelain (côté rue du page)
Croquis du futur aménagement de la place du Chatelain (côté rue du page) Commune d’Ixelles

Du coté des commerçants et de l’HORECA qui entourent la place, le projet divise. Le besoin de réaménager la place fait très peu débat. "Des endroits pour les enfants, de la verdure, ça va être beaucoup plus convivial", se réjouit un barman. Mais la disparition des places de parking inquiète la majorité des professionnels que nous avons rencontrés. "On craint qu’il devienne un peu trop compliqué de se garer pour nos clients", dit-on du côté de l’épicerie italienne installée sur la place, "Et puis après, qu’elles seront les conséquences pour la circulation autour de la place ?", s’interroge Nolwenn l’épouse du patron.

Si la décision concernant la suppression des places de parking est définitive, l’échevin souligne que le futur plan de mobilité reste à définir dans un second temps. "C’est un projet d’aménagement et non pas de mobilité. Cela signifie que l’on va créer un terre-plein, le plus plat possible autour de la place et tout sera possible : On pourra mettre un double sens giratoire tout autour de la place du Chatelain, comme on pourra en faire un piétonnier complet, ce sont les deux extrêmes, tout est possible." Une commission de concertation aura la charge de trancher ces questions, mais dans un second temps, puisque cela n’impacte pas directement les travaux d’aménagements.

Autre motif d’inquiétude autour de la place : la durée des travaux ! Céline tient un magasin de vêtement sur la place et le projet la met mal à l’aise : "je suis vraiment favorable à la transition vers laquelle on va, une place plus verte ou les gens peuvent se connecter. Mais au quotidien, c’est très dur de travailler au milieu de ces travaux qui se font de manière disparate et sans aucune aide ni compensation pour les difficultés que cela crée." Précisons que les travaux de Vivaqua sont donc déjà en cours. Ils doivent en principe se clôturer d’ici l’été prochain. Ceux du réaménagement doivent suivre dans la foulée et durer 9 mois. Le budget est de 2.130.000€.

Articles recommandés pour vous