RTBFPasser au contenu

Initiatives locales

La pépinière de Tournai : un carrefour des initiatives locales

La pépinière de Tournai : un carrefour des initiatives locales

La pépinière Tournai constitue une oasis en plein cœur de la sixième ville de Wallonie. Cette pépinière s’est implantée dans une ancienne école désaffectée grâce à l’initiative d’Yvan Persoon. Agronome de formation et chef d’entreprise, Yvan a beaucoup voyagé. Après avoir découvert d’autres cultures, il a décidé de donner davantage de sens à sa vie… Il y a 4 ans, il achète cette ancienne école et, sur le trottoir, il défriche une bande de terre pour en faire un potager en cueillette libre.

Lors de l’inauguration du potager, les voisins sont conquis et accrochent au concept. Peu à peu, la pépinière a " contaminé " positivement tout le quartier. Les dizaines de bénévoles font tous vivre ce lieu et ont tous leur mort à dire. " La pépinière a été cocréée. Un ensemble de citoyens se sont mis en action en partant de leurs rêves, de leurs envies. C’est une forme d’utopie. Qu’est-ce qu’on peut faire à notre niveau chacun comme citoyen pour mener des actions ? Pour rencontrer des humains. Pour consommer autrement. Pour réfléchir autrement " expliquait Yvan dans Temps Mieux en 2020.

Aujourd’hui, la pépinière organise le festival " Les 48h de l’agriculture urbaine ", participe à la ceinture alimentaire du grand Tournaisis, tient un poulailler collectif, accueille des porteurs de nouveaux projets durables et aide les initiatives locales en matière de mobilité, d’énergie douce, d’éducation… Tendre vers l’autarcie alimentaire tout en recréant du lien social, voilà l’un des objectifs principaux de la Pépinière.

Découvrez l’émission de No télé sur la ceinture alimentaire du Tournaisis, collectif paysan et citoyen

Outre une cuisine ou une salle de d’activités, on retrouve évidemment des fruits, des légumes, des plantes médicinales dans les potagers, mais aussi une grainothèque où des centaines de semences sont récoltées, conditionnées et données gratuitement. "Historiquement, les gens s’échangeaient les semences. Ils n’achetaient pas des semences de semenciers." explique Dominique, une enseignante en charge de la grainothèque.

La grainothèque symbolise bien les valeurs de la Pépinière : dans l’esprit du partage et de l’entraide, tout est entièrement gratuit. Chacun s’engage à apprendre à faire pousser ces graines, à en récolter des nouvelles et à les partager avec les autres. " On veut provoquer un changement. On ne partage pas pour se donner bonne conscience. Dans nos potagers, quand une personne vient cueillir, elle est touchée. Petit à petit, elle met des choses en place avec nous, puis dans sa vie privée, puis dans sa vie professionnelle. "

Cet article a été écrit en juillet 2020, mis à jour en janvier 2022.

Articles recommandés pour vous