RTBFPasser au contenu
Rechercher

La Trois

"La peau de chagrin": un pacte diabolique d'après Honoré de Balzac

15 mars 2022 à 07:05 - mise à jour 15 mars 2022 à 07:23Temps de lecture1 min
Par Sara Dumont

Dans le cadre de la semaine du livre, la RTBF vous propose " Peau de chagrin ", un film adapté du roman d’Honoré de Balzac.

En 1832, un jeune garçon de 22 ans, Raphaël de Valentin, vient de perdre ses derniers sous aux jeux. Déprimé, seul et démuni, il décide de mettre fin à ses jours en se jetant dans la Seine. Mais son regard est attiré par un pistolet dans la vitrine d’un magasin d’antiquités. L’antiquaire lui suggère une manière plus douce de s’ôter la vie : " La peau de chagrin ". Il s’agit d’une peau qui exaucera tous ses vœux les plus fous. Mais en contrepartie, à chaque vœu, la peau de chagrin rétrécit et sa vie aussi…

" Peau de chagrin " à voir le mardi 15 mars sur La Trois.

Qu’est-ce que signifie l’expression « peau de chagrin » ?

Chagrin ne désigne pas le chagrin que l’on connaît tous : la tristesse, la morosité ou avoir de la peine. Au départ, cela provient du mot turc " sagri " qui signifie la croupe d’un âne, d’un cheval. Il fait également référence au cuir de la peau que l’on en préparait. C’est au XVI siècle que le mot " sagri " est repris par les Français, sous la forme de " sagrin " pour ensuite être chagrin. Donc le chagrin, dans ce cas-ci, désigne un cuir grenu réalisé avec la peau de la croupe d’un canasson ou d'un bourricot. Le Larousse explique que c’est l’existence d’un grain qu’il faut retenir. On chagrine une peau afin de lui donner du grain, il existe même du papier chagriné. Cette peau va s’amenuir avec le temps, ce qui explique le titre du livre d’Honoré de Balzac, publié en 1831, " Peau de chagrin ".

Articles recommandés pour vous