RTBFPasser au contenu

La neutralité du web est sérieusement menacée par l'administration Trump

La neutralité du web est sérieusement menacée par l'administration Trump
11 déc. 2017 à 11:38 - mise à jour 11 déc. 2017 à 11:382 min
Par RTBF La Prem1ère

La neutralité du web - principe vieux comme Internet - est sérieusement menacée de disparition aux États-Unis. Un vote du régulateur américain des télécommunications pourrait avoir lieu ce jeudi 14 décembre à ce sujet.

C'est quoi la neutralité du web? On parle d’une obligation pour les fournisseurs d’accès à Internet de traiter toutes les données de manière équitable, égale. Quelqu’un qui se connecte sur un PC, une tablette ou un smartphone a donc potentiellement accès au même Internet que tout le monde sans intervention des fournisseurs d’accès, pour qui cette neutralité est donc contraignante.

"Économiquement, c’est une contrainte qui empêche les fournisseurs d’accès à Internet de traiter avec les éditeurs de contenus pour leur fournir des services premium, par exemple l’accès exclusif ou l’accès prioritaire en cas de congestion du réseau", explique Axel Gautier, professeur d’économie à l’université de Liège.

Quelles conséquences pour l'utilisateur?

Si on supprime cette neutralité, ça a quoi comme conséquences pour nous ? Votre fournisseur d’accès peut signer des contrats avec un éditeur de contenus, YouTube ou Netflix par exemple, pour un accès prioritaire au web en cas de congestion du réseau. Ainsi, s’il y a trop peu de bande passante et que le réseau est congestionné, l’utilisateur de ces services-là devient prioritaire. D’où la crainte évidemment d’un Internet à deux vitesses. On peut imaginer également des contrats sur des contenus exclusifs, permettant que des vidéos ou des articles ne soient disponibles que chez certains fournisseurs d’accès, seulement chez Telenet ou Proximus par exemple.

La crainte est donc que les fournisseurs d’accès à Internet choisissent ce que l’on peut voir et ce que l’on ne peut pas voir. Autre crainte: les petits éditeurs de contenus pourraient devenir pratiquement impossibles à trouver sur Internet. Cela réorganiserait toute la concurrence des acteurs sur le contenu et l'accès à Internet.Ça changerait aussi la manière pour les particuliers de choisir un fournisseur.

Le choix d'un fournisseur

"Pour les utilisateurs, le choix d’un fournisseur d’accès à Internet est plutôt en termes techniques et en termes de prix. Demain, on peut imaginer un choix également en termes de services où le contenu est offert", explique Axel Gautier.

Le régulateur américain des services de télécommunications se penche donc sur la question ce jeudi, mais l’intention de l’administration Trump est bien de mettre fin à cette neutralité du Net.

En Europe, il y a pour l'instant un règlement Internet ouvert, qui réaffirme et garantit ce principe de neutralité. La question qui préoccupe est évidemment celle de la capacité des États-Unis à influencer les orientations politiques de certains pays européens.

Articles recommandés pour vous