La NASA reporte une nouvelle fois le test de sa "soucoupe volante"

Le Low-Density Supersonic Decelerator de la NASA est peut-être la clé des futures missions humaines pour Mars.

© NASA

06 juin 2015 à 15:11 - mise à jour 06 juin 2015 à 15:55Temps de lecture1 min
Par RTBF

Ce projet, la NASA a fini par elle-même le nommer "flying saucer" (soucoupe volante), tant la forme de ce futur dispositif spatial américain rappelle le véhicule maintes fois représenté dans la science-fiction.

Mais il ne s'agit plus ici de fiction. Car, aujourd'hui encore, la réalité finit par la dépasser. "Ne dites jamais que la NASA manque de fantaisie", écrit ainsi The Washington Post, cité par Le Courrier International.

Le LDSD n'est toutefois pas un vaisseau spatial, mais bien un dispositif qui vise en fait à ralentir la chute d'un vaisseau spatial. Autrement dit, un immense parachute, de 30 mètres de diamètre et de plus de trois tonnes, qui freinera la capsule à laquelle il est attaché.

Reports à répétition

Un premier test avait été effectué l'an dernier, mais ce fut un échec : le parachute ne s'était pas ouvert correctement et s'était finalement déchiré. Le nouvel essai était initialement prévu ce 2 juin, mais a été reporté à ce samedi à cause des vents violents. 

Malheureusement, les responsables de la mission ont encore une fois annulé le lancement du programme en dernière minute, au vu des conditions météo peu idéales. La NASA évaluera lundi les prochaines opportunités d'essai.

En pratique, lors de ce test, une capsule sera envoyée dans la stratosphère à l'aide d'un grand ballon-sonde avant d'être lâchée à 55 kilomètres d'altitude. Elle sera en principe freinée par le LDSD pour finalement retomber gentiment dans l'océan Pacifique.

Comme l'explique CNN, "ce dispositif en forme de soucoupe pourrait être la clé des futures missions humaines sur Mars". La NASA espère en effet pouvoir envoyer des astronautes sur la planète rouge d'ici 2030.

T.M. (@thomasmignon)

Sur le même sujet

Nouvel échec pour la Nasa et son parachute supersonique géant

Parachute supersonique géant : la Nasa reporte le test à jeudi