Belgique

La N-VA ne veut pas que la princesse Astrid préside les missions économiques

La princesse Astrid

© Achive ROLL BACK MALARIA - BELGA

15 oct. 2013 à 17:56 - mise à jour 15 oct. 2013 à 19:02Temps de lecture1 min
Par Belga News

"Personne n'est au dessus de la loi. Pas l'agence au Commerce Extérieur, pas le gouvernement fédéral et pas non plus la maison royale", a affirmé mardi le député flamand N-VA Karim Van Overmeire.

Conformément à une décision du gouvernement prise en juillet dernier, les deux prochaines missions économiques (en Afrique du Sud et en Angola; et ensuite en Inde) seront présidées par la Princesse Astrid. Celle-ci assumera temporairement le rôle qui était dévolu à son frère, le Roi Philippe, du temps où il était Prince.

Pour Karim Van Overmeire, cette décision est illégale. De plus, elle a été prise sans consulter le gouvernement flamand.

"Le gouvernement fédéral a improvisé, alors que la loi de 2002 portant création de l'agence pour le Commerce Extérieur dit clairement que le président d'honneur du Conseil d'administration de l'Agence doit diriger ces missions", a commenté le député flamand.

Pour Karim Van Overmeire, la récente succession au trône est une bonne occasion pour revoir le fonctionnement de l'agence qui avait été fondée en 2002 en fonction du Prince héritier. Il faut repenser cette structure plutôt que de "chercher un prince ou une princesse et laisser tout en l'état", a-t-il commenté.

Belga

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

L'anglais de la princesse Astrid fait-il rire Kris Peeters?

Belgique

Articles recommandés pour vous