RTBFPasser au contenu

La musique classique a, elle aussi, ses mèmes et est prisée sur Tik Tok

La musique classique a, elle aussi, ses mèmes et est prisée sur Tik Tok
03 déc. 2021 à 17:032 min
Par Valentine Jongen

Comme à son habitude, Valentine Jongen nous parle de la place de la musique classique sur la toile et les réseaux sociaux. Cette semaine, c’est un article du Guardian au titre aguicheur "Schubert aurait-il apprécié les vidéos de chats et les mèmes de Squid Game ? Les sensations de la musique classique sur Tik Tok".

Comme elle est présente dans la publicité et les films, la musique classique impose sa marque sur les réseaux sociaux, et notamment sur celui qui met la musique au centre de son concept, Tik Tok. Autre grande tendance d’internet depuis quelques années, les "mèmes", ces détournements humoristiques d’images ou de vidéo, se déclinent également en musique classique. C’est d’ailleurs ce que l’on apprend dans l’article "Schubert aurait-il apprécié les vidéos de chats et les mèmes de Squid Game ? Les sensations de la musique classique sur Tik Tok", écrit par Erica Jeal (d’Opera Magazine) dans The Guardian.

Mais commençons par le commencement, qu’est-ce qu’un mème ? Un "mème" Internet est par définition un "élément ou un phénomène repris et décliné en masse sur Internet". Vous en avez sûrement déjà vu passer sur les réseaux sociaux, les mèmes existent sous la forme d’image, de dessin, de photo, de montage… Le tout détourné et accompagné d’un texte relativement court et destiné à faire rire. Dans les mèmes les célèbres en musique classique, il y a notamment un dessin de J.S. Bach de face et de dos en disant "JS Front" et "JS Bach". Ou une caricature d’un portrait de Mozart avec une tête de Lama sous-titrée " Wolfgang Lamadeus Mozart ".

Nos collègues britanniques de Classic Fm sont d’ailleurs rodés à l’exercice du détournement et proposent souvent sur leur page Instagram des mèmes à la sauce musique classique.

Loading...
Loading...

Tik Tok, nouvel espace de développement de l’image de la musique classique pour le jeune public ?

La musique classique est aussi présente sur Tik Tok, réseau social chinois lancé en 2016, essentiellement dédié au partage de vidéos. Sur Tik Tok on peut poster tout un tas de contenus : des playbacks, des lives, des parodies, des sketchs, des bons plans des recettes de cuisine… Et on peut accompagner ses vidéos de musique et, notamment, de musique classique. D’ailleurs des morceaux de Bach, Mozart, Beethoven, Schubert ou encore Tchaïkovski sont très souvent utilisés sur les vidéos créées sur Tik Tok et font un carton.

Erica Jeal, l’auteur de l’article dans The Gardian, explique que "la plupart des orchestres, des maisons d’opéra et salles du monde entier n’ont pas encore trouvé quoi faire avec Tik Tok, ou ont décidé de l’ignorer et d’espérer qu’il disparaisse" précisant qu’il y en a quelques-uns qui ont compris l’enjeu de ce nouveau réseau social et qui se mettent en avant sur celui-ci. Elle cite notamment l’exemple du London Philharmonic Orchestra qui a réussi à faire le buzz avec plusieurs vidéos. Est-ce que cela fait vendre ? Le London Philharmonic Orchestra répond que ça ne booste pas nécessairement les ventes, beaucoup de leurs vues se faisant aux USA. Mais selon eux, l’objectif de ces vidéos n’est pas tant de vendre des billets que de construire et développer l’image du London Philharmonic Orchestra.

La musique classique sur Tik Tok, bonne ou mauvaise chose ? Dans son article, Erica Jeal conclue en disant que Tik Tok est "clairement un paradis pour les étudiants en musique en quête de distraction". Mais, l’important c’est peut-être que cette nouvelle forme de communication permet de développer l’image de la musique classique auprès d’un très large public et de la démystifier.

La Passion selon Valentine

Schubert aurait-il aimé les vidéos de chat ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous