Belgique

La moitié des pensionnés a des difficultés financières

Marie-Yvonne Pourtois, pensionnée

© RTBF

16 nov. 2011 à 15:01Temps de lecture1 min
Par Julie Calleeuw

Les pensions sont au cœur du débat politique et social. Dans ce contexte, l'Union chrétienne des pensionnés, l'UCP, veut rappeller que le droit de vivre dans la dignité implique le droit de disposer d'une pension légale d'un montant suffisant. Le montant moyen aujourd'hui de la pension des travailleurs est de 1220 euros par mois. C'est à peine 250 euros de plus que le seuil de pauvreté.

L'Union chrétienne des pensionnés, l'UCP, à travers une étude réalisée cet été, s'est donc préoccupée de mieux identifier, et en même temps de mieux chiffrer, les dépenses des personnes pensionnées.

En ordre décroissant apparaissent ainsi le logement, l'alimentation et la santé. Le diagnostic fourni par l'étude de l'UCP est clair : il est difficile pour deux tiers des retraités de boucler leur fin de mois. Car, selon l’étude, les pensionnés dépensent en moyenne 1449 euros par mois. Or, 70% disposent d’une pension légale inférieure à 1500 euros net. Si on tient compte des autres apports dont disposent certains (pension complémentaire, épargne, placements, aide sociale…), l’UCP estime que près de la moitié des répondants arrivent à nouer les deux bouts.

Près de la moitié des pensionnés se déclarent en difficulté financière. Les aînés doivent donc se priver. 83,3% rognent en priorité sur les loisirs, 51,9% sur les vêtements, 34,1% sur les déplacements, 17,3% sur les soins de santé et 14% sur l’alimentation.

Une situation qui risque de ne guère s'améliorer avec les 11,2 milliards d'économies que doivent engranger les négociateurs. Les pensionnés seront parmi les tout premiers concernés. L’UCP conclut donc que la pension légale doit être consolidée. Une pension minimale pour carrière complète devrait être augmentée de 300 euros.

Pour mieux appréhender cette situation, l'UCP propose un nouvel outil, le panier du pensionné. A l'image du panier de la ménagère, il serait réactualisé et tiendrait compte du coût réel des aides et des soins aux personnes âgées.

J. Calleeuw et A. Carlier

Le montant moyen d'une pension, à peine plus élevé que le seuil de pauvreté

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Le "papyboom" en marche: 6,7% de nouveaux pensionnés en plus en 2012

Belgique