Santé physique

La minute insolite : pourquoi une narine se bouche plus vite que l’autre lorsque vous êtes malade ?

© Photo by Brittany Colette on Unsplash

30 août 2022 à 10:00Temps de lecture1 min
Par Anthony Mirelli

Vous l’avez sans doute déjà remarqué : nos narines sont rarement bouchées en même temps. La plupart du temps, une narine se bouche plus vite que l’autre, avant éventuellement d’avoir l’entièreté du nez congestionné.

Ce phénomène est dû à ce qu’on appelle le cycle nasal. En effet, nos narines fonctionnent certes en binôme, mais sur base d’une respiration alternée. Une narine s’ouvre donc plus que l’autre lors de la respiration.

Quand la muqueuse nasale gonfle d’un côté, elle se dégonfle de l’autre. Ce qu’on appelle la vasoconstriction et de vasodilatation. L’air passant bien mieux et plus rapidement du côté de la muqueuse dégonflée. Un basculement de narine a ensuite lieu, et ce toutes les une à cinq heures (un cycle moyen dure généralement 2h30).

Ce principe serait présent chez 80% de la population adulte. Ce qui explique pourquoi il nous arrive très souvent de n’avoir qu’une seule narine bouchée. En cas de rhume, le nez produit une plus grande quantité de muqueuse. Ce surplus va donc venir boucher le passage de l’air dans la narine active.

Sur le même sujet

La minute insolite : le premier produit vendu par Nokia était du papier toilette

High tech

La minute insolite : un collectionneur vend sur Ebay toutes les consoles de jeux vidéo de l’histoire pour près d'un million d'euros

Jeux vidéo

Articles recommandés pour vous