La ministre de l'Energie Tinne Van der Straeten à propos de la sortie du nucléaire : "Le temps presse"

Sortie du nucléaire - Capacité énergétique: "Time is challenging", reconnaît Tinne Van der Straeten

© Belga

14 oct. 2020 à 13:03 - mise à jour 14 oct. 2020 à 13:03Temps de lecture1 min
Par Belga

Mettre en oeuvre dans les délais le Mécanisme de Rémunération de Capacité (CRM) sera un défi, a reconnu la nouvelle ministre de l’Energie, Tinne Van der Straeten, devant la commission Climat de la Chambre. La première échéance sera le 22 octobre, quand le gouvernement devra remettre ses réponses à l’enquête ouverte par la Commission européenne à propos de ce système qui doit permettre la sortie de l’énergie nucléaire en 2025.

Le CRM doit garantir la sécurité d’approvisionnement électrique de la Belgique à l’avenir. Il permettra aux producteurs d’être rémunérés pour la mise à disposition d’une certaine capacité. La Commission européenne a ouvert une enquête approfondie sur la déclinaison belge de ce mécanisme. Elle veut éclaircir trois sujets : la nécessité d’un CRM, l’accès à ce CRM et les interconnexions avec les réseaux des autres pays.

Une telle enquête n’a rien d’illogique selon la ministre qui a rencontré la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager, le 12 octobre. La Belgique s’est engagée à collaborer de manière constructive avec la Commission tandis que la Commission s’est engagée à prendre en compte la "timeline" belge.

Le temps presse : les premières enchères doivent avoir lieu en novembre 2021 et en mars de l’an prochain la capacité mise aux enchères sera déterminée. Le CRM est censé être neutre d’un point de vue technologique. "Je m’oppose et je continuerai à m’opposer à la réduction du CRM aux centrales au gaz", a insisté Mme Van der Straeten.

Pourtant, aux yeux de plusieurs groupes de l’opposition, c’est bel et bien de cela qu’il s’agit. "Au vu de la palette technologique disponible, quelles sont les autres options ? " a demandé le député Georges Dallemagne.

Journal télévisé 09/10/2020

Centrale nucléaire : Les cadres dénoncent la fermeture

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Tinne Van der Straeten : "La Belgique va être le premier pays à avoir une île énergétique en Mer du Nord"

Belgique

Articles recommandés pour vous