RTBFPasser au contenu

Economie

La météo pluvieuse fait tousser commerçants et producteurs

Conséquences économiques de la pluie

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

19 juin 2016 à 13:32 - mise à jour 19 juin 2016 à 13:321 min
Par RTBF

Cela fait plusieurs semaines que les nuages nous apportent quotidiennement leur lot de pluie. Cette eau venue du ciel a bien un impact sur la croissance des végétaux, sur notre moral, mais aussi sur la santé économique d'une série de secteurs. Beaucoup de professionnels sont tributaires du climat, et doivent donc s'adapter à cette météo un peu capricieuse.

Baisse de fréquentation dans les commerces

Une commerçante en prêt-à-porter et décoration en témoigne, sa collection Printemps-Été attend toujours le client… qui boude quelque peu les vêtements colorés. "C'est sûr que l'on ne va pas vers le rouge vif quand il fait ce temps-là… Pour porter des couleurs, il faut de la luminosité, pour être en harmonie avec le temps."

Pluie, températures fraîches : la combinaison qui fait fuir les amateurs de crème glacée. "Quand il pleut, les gens ne sortent pas de chez eux,  constate une femme-artisan de glaces. C'est un mois de perdu, et on ne sait jamais le rattraper. Fin de l'année, on verra une répercussion sur le chiffre." Heureusement pour cette commerçante, elle s'est rattrapée sur la vente de gaufre qui, elle, s'est prolongée. Mais elle espère que les crèmes glacées prendront bientôt le relais.

Perte nette pour les producteurs

La vente, mais aussi la production est durement touchée par la météo. Un fraisieriste de la région liégeoise a subi des pertes en quantité, mais aussi en qualité. "On a eu beaucoup de fraises qui se sont mal développées, un peu moins dans les serres mais assez bien dehors, dans ce que l'on appelle les tunnels froids."

Une perte importante, donc, et difficilement chiffrable, car les fraises pourries sont directement jetées pour éviter de contaminer les autres. De plus, par manque de soleil, les fraisiers, même sous les serres, se sont moins développé que lors d'une année normale.

Articles recommandés pour vous