RTBFPasser au contenu

La critique N. Blanmont

La Lyra d'Orfeo, Arpa Davidica, Christina Pluhar – Luigi Rossi

La Lyra d’Orfeo, Arpa Davidica, Christina Pluhar - Luigi Rossi

L’avis de Nicolas Blanmont

Passionnant album que ce triple disque consacré à Luigi Rossi (1597-1653). La musique de ce maître du baroque italien qui fit l’essentiel de sa carrière à Rome avant de partir œuvrer à Paris reste méconnue et finalement peu enregistrée : sur les 36 morceaux réunis ici, 20 sont inédits au disque. Et comme les manuscrits de Rossi contiennent très peu d’indications sur l’accompagnement instrumental, Christina Pluhar a conçu à chaque fois une instrumentation riche et diversifiée qui met les voix en valeur, les sertissant joliment sans jamais les occulter.

Et quelles voix ! La lyra d’Orfeo, le premier disque – capté lors d’un concert donné en 2005 et resté jusqu’ici inédit pour des raisons contractuelles – voit l’Arpeggiata accompagner une superbe Véronique Gens dans des airs essentiellement extraits de L’Orfeo et Il Palazzo incantato, les deux opéras de Rossi. Arpa Davidica, titre commun aux deux autres disques, a été enregistré récemment avec l’équipe vocale habituelle de l’ensemble de Christina Pluhar – Philippe Jaroussky et notre compatriote Céline Scheen – mais aussi avec des nouveaux venus de talent comme la mezzo Giuseppina Bridelli ou les contreténors Valere Sabadus et Jakub Josef Orlinski.

Découverte d’un répertoire passionnant, servi par des interprètes inventifs et expressifs : que rêver de plus ?

3 CD Earato/Warner Classics

Ecoutez un extrait de l’album ci-dessous

"Begl'occhi che dite"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

05 mai 2020 à 14:11
2 min

Articles recommandés pour vous