RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Hainaut

La Louvière : un nouveau HUB logistique avec au moins 250 emplois à la clé

20 mai 2022 à 17:19Temps de lecture2 min
Par Julien Malpas

Le groupe Weerts investit au moins 30 millions d’euros à La Louvière. L’entreprise, plutôt active en région liégeoise et limbourgeoise, se développe vers le centre du pays, et a choisi la cité de Loups. Une bonne nouvelle pour l’emploi local.

Les bâtiments de 68.000m² seront construits sur un terrain de 16 hectares au terminal Garocentre, le terminal trimodal de La Louvière. Un lieu qui n’a pas été choisi au hasard, puisqu’il occupe une position stratégique : un accès direct au croisement des principales autoroutes, une plateforme à conteneurs sur le canal du Centre qui permet d’atteindre en 20h le port d’Anvers, et des connexions importantes aux voies de chemin de fer vers le sud de l’Europe. Sans oublier l’aéroport cargo de Liège à une heure de route de La Louvière

Les 3 entrepôts seront construits sur un site de 16 hectares.
Les 3 entrepôts seront construits sur un site de 16 hectares. Weerts group

Ce projet, c’est aussi une bonne nouvelle pour l’emploi, puisqu’il va créer au moins 250 postes, d’ici 2 ans au maximum. Des jobs dans des profils plutôt variés, que ce soit dans la manutention en entrepôt, ou dans l’administratif en bureau, comme de la comptabilité, par exemple.

Le recrutement se fera autant que possible à l’échelle local, comme le confirme le Bourgmestre de La Louvière, Jacques Gobert : " Le groupe Weerts veut privilégier l’emploi local et de proximité. C’est un élément qui permet notamment d’avoir une stabilité dans les effectifs. Et j’espère qu’ils pourront trouver l’ensemble de leurs besoins, ici, dans la région du Centre ". Et comme l’ajoute Caroline Decamps, directrice générale d’IDEA (Intercommunale de développement économique et d’aménagement du cœur du Hainaut) : " Les profils recherchés, pour le HUB de Weerts, demandent des qualifications qui peuvent correspondre aux demandeurs d’emploi que l’on peut retrouver sur notre territoire. Ils auront d’ailleurs la chance d’être formés aux métiers de la logistique par le centre du Forem qui se trouve au Garocentre ".

La signature a eu lieu ce vendredi 20 mai, entre le bourgmestre et les dirigeants du groupe Weerts.
La signature a eu lieu ce vendredi 20 mai, entre le bourgmestre et les dirigeants du groupe Weerts. J.M.

Enfin, la construction de ce HUB, portera une attention particulière à l’écologie, avec l’objectif d’obtenir une certification " Excellent " au label de développement durable BREEAM. Pour cela, le groupe compte installer des panneaux solaires et des pompes à chaleurs, utiliser des matériaux isolants à faibles coûts sur l’ensemble du cycle de vie, ou encore placer des bornes de recharge pour véhicules électriques. Une cohabitation sera également prise en compte avec la faune et la flore locale. " Des zones refuges seront installées, comme une mare pour les crapauds calamites, et des tas de bois et de pierre seront aménagés pour accueillir la petite faune ", confirme Pierre Haugen.

Les travaux devraient débuter dès la fin de cet été, et le premier bâtiment devrait être mis en service fin 2023.

Le groupe Weerts compte également poursuivre ses investissements dans le Hainaut dans les prochaines années, avec notamment un projet à Charleroi. Et là aussi, de nouveaux emplois sont à la clé !

Articles recommandés pour vous