RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

La Hulpe, un peu plus proche de Bruxelles, à vélo

23 sept. 2022 à 05:00Temps de lecture2 min
Par Véronique Fouya

Bien sûr, cela engendre quelques perturbations du trafic. Depuis le mois d'août , les automobilistes qui empruntent la chaussée de Bruxelles et passent devant le château de La Hulpe doivent parfois faire preuve d'un peu de patience. Dans un premier temps, la circulation a été alternée de manière à permettre le réaménagement du rond point Folon. A partir du 26 septembre - après la braderie donc - on entrera dans le vif du sujet: la construction d' une piste cyclable de 3 mètres de large pour permettre aux cyclistes de relier le château au Dolce sans mettre pied à terre. 

" A partir de cette date , le sens de circulation sera uniquement de la Hulpe  vers Bruxelles et cela pour une durée de trois mois, jusqu'à la frontière de la commune ; au-delà, à partir de Hoeilaart, ces travaux se poursuivront pendant un an - les Régions se sont coordonnées au niveau du timing- donc il n'y aura toujours qu'un seul sens de circulation " précise le bourgmestre de la commune de La Hulpe , Christophe Dister .

le revers de la médaille

L’ardoise des travaux est estimée à 2.400.000 euros et elle sera prise en charge par la Région wallonne. Mais outre quelques frais de signalisation peu conséquents, la commune va surtout devoir gérer le trafic en provenance de Bruxelles, surtout aux heures de sortie des écoles et des  bureaux. Des déviations seront donc mises en place, via Waterloo ou en empruntant la E411 jusqu'à la sortie Overijse et les autorités seront attentives à ce qu'elles n'engendrent pas de nuisance dans les quartiers résidentiels. Il y aura donc des contrôles. N'empêche, les précautions prises ne permettront pas d'éviter l'impact négatif de ces travaux, en particulier sur certains commerces qui se trouvent sur ce tracé. Chez Ernest par exemple, un restaurant situé sur le rond point Folon, il se fait déjà sentir durement :" c'est une certitude, nous faisons beaucoup moins de couverts que d'ordinaire; ce midi, il y en deux alors que d'habitude il y en a une cinquantaine; nous allons devoir fermer deux soirs par semaine, réduire les horaires du personnel, la clientèle passe devant l'établissement mais ne s'arrête plus" déplore Olivier Castelein qui travaille en cuisine. 

Les quelques mois à venir risquent donc d'être compliqués pour les automobilistes qui font la navette vers Bruxelles et pour les commerçants dont la clientèle risque d'être découragée par ces travaux. Mais à terme, ce sera sans conteste un gain appréciable en termes de mobilité douce. D'ici un an, les cyclistes pourront relier La Hulpe à Bruxelles en toute sécurité.

 

Articles recommandés pour vous