La fricadelle végétarienne arrive dans les assiettes

La fricadelle, snack typique de la Belgique et des Pays-Bas, est à présent déclinée en version végétarienne.
17 janv. 2020 à 10:47 - mise à jour 17 janv. 2020 à 17:02Temps de lecture3 min
Par Grégoire Ryckmans

Des produits très classiques à base de viandes, déclinés en version végétarienne, la tendance est marquée ces dernières années. Foie gras, haché, burgers, nuggets… sans oublier notre fricadelle nationale. Le succès des produits déclinés en version végétarienne grandit d’année en année. Le marché est important car les végétariens et vegans représenteraient environ 6 à 7% de la population en Belgique.

Le célèbre snack, parfois appelé fricandelle, composé de viande hachée et d’ingrédients divers et variés qui alimentent parfois les fantasmes est à présent, lui aussi, décliné en version "veggie".

Ce qui est certain, c’est que la fricadelle n’a pas la réputation d’être un produit sain. Cette boulette de viande composée de porc, de veau, de pain, de lait et de muscade est généralement servie sous la forme d’une saucisse frite. Question gastronomie belge et belgicisme : la fricadelle serait une boulette de viande, tandis que la fricandelle est une préparation à base de viande en forme de saucisse.

Mais dans l’imaginaire collectif, la fricadelle classique est longue et les ingrédients qui la composent tenus secrets par les industriels.

Loading...

La fricadelle végétarienne bientôt dans les supermarchés

Une version sans viande existe. Déjà disponible dans les snacks, la fricadelle végétarienne sera commercialisée dans les supermarchés belges d’ici le mois de mars. Une information confirmée par Mora qui est actuellement en discussion avec la grande distribution.

"Nous sommes en train de présenter la fricadelle végétarienne aux supermarchés pour l’instant. Il y a bien sûr de l’intérêt pour les produits végétariens, alors nous sommes presque certains que le produit sera disponible dans les supermarchés environ en mars/avril", précise Mora Belgique.

Déjà présentée au salon de l’HORECA à Gand en 2019, elle était jusqu’ici accessible mais réservée à la vente en gros et aux professionnels de la cuisine.

Cette version sans viande du populaire snack frit a été développée par la société néerlandaise Mora, spécialisée dans les snacks comme le pouly-croc, loempias, viandelles, croquettes, etc.

En collaboration avec De Vegetarische Slager ("le boucher végétarien" installé à Breda), une société néerlandaise spécialisée dans l’adaptation de viandes en produits végétariens, le défi a été relevé mais le développement a été long et complexe.

Jaap Korteweg, fondateur de la boucherie végétarienne explique la complexité de développer la "vegadelle", à la fois par la difficulté de recréer le goût, mais aussi la structure.

Un défi relevé en 2017 par trois jeunes diplômés en agro-industries de la Haute-Ecole de Louvain en Hainaut avec la "lenticadelle", avec un goût assez différent du produit original mais qui avait séduit par son côté plus sain. Malheureusement pour les trois étudiants, l’aventure s’est arrêtée faute d’investissements suffisants.

Recette, goût et prix

La version sans viande de la fricadelle qui sera vendue dans les grandes surfaces contient du soja et les épices caractéristiques qui aromatisent également la fricadelle ordinaire. La liste des ingrédients est longue. En plus du soja et des épices, la fricadelle végétarienne produite par Mora contient du blé, du blanc d’œuf de poules élevées en plein air, de l’huile de palme, de l’oignon, des émulsifiants et des arômes.

Dans les supermarchés, elle sera déclinée dans une version à cuire au four ou à la friteuse.

Au niveau du goût, un professionnel de la restauration qui a pu tester le produit estime qu’il est assez proche de la fricadelle traditionnelle.

Pour ce qui est du prix : "Nous conseillons le même prix comme la fricadelle traditionnelle. Les friteries déterminent eux-mêmes le prix qu’ils veulent demander", précise Priscilla Croes, "Brand Manager" chez Mora Belgique. Le groupe ne souhaite pas communiquer sur les retombées attendues.

La fricadelle végétarienne arrive donc dans les grandes enseignes après les succès commerciaux précédents comme la "bitterbal" végétarienne et le poulet de maïs entièrement végétal. Le fabricant de snacks Mora a déjà vendu plus d’un million de produits végétariens en un an, et continue d’élargir la gamme.

D’autres marques et des startups travaillent également sur ce produit pour tenter de séduire les végétariens. La concurrence sur ce secteur en pleine croissance pourrait se renforcer dans les années à venir.