RTBFPasser au contenu

Regions

La folie des stylos 4-couleurs dans les écoles : "Certains les collectionnent, d’autres en font un business"

La folie des 4-couleurs dans les écoles : "Certains élèves collectionnent, d'autres les volent pour les revendre"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

18 mai 2022 à 16:17 - mise à jour 19 mai 2022 à 05:131 min
Par Denis Vanderbrugge

C’est LA star de nos trousses depuis 50 ans : le célèbre quatre couleurs fait son retour en force dans les écoles. Capable en petit clic de vous faire passer du bleu au rouge ou du vert au noir, le célèbre stylo est l’objet de toutes les convoitises chez les jeunes. Il est même parfois au cœur de petits trafics.

" A chaque intercours, il vaut mieux avoir sa trousse à l’œil, nous confie Yassir, élève en 2e secondaire au Collège Sainte-Marie de Mouscron tout en nous montrant son stylo 4-couleurs fétiche au design doré. Certains s’amusent à les voler. Moi quand j'en suis victime, j’en rigole. Je demande : qui m’a piqué mon Bic ? Et on me le rend."

Anne Simon est la directrice du Collège Sainte-Marie à Mouscron.

Si la plupart du temps il ne s’agit que d’une simple plaisanterie entre ados, parfois les écoles sont confrontées à de véritables trafics. Au Collège Sainte-Marie, le phénomène est remonté jusqu’aux oreilles de la directrice Anne Simon, elle a dû intervenir suite des plaintes de parents. " Si j’ai bien compris, certains élèves collectionnent ces stylos et d’autres ont compris qu’il y avait un marché lucratif là derrière. Ceux-là volent et les revendent. "

Dans cette école, l’enquête a été rondement menée : un élève qui avait poussé le bouchon un peu trop loin a déjà été intercepté. Il a été obligé de rendre son butin. En France, selon le journal Le Monde, certains établissements ont carrément dû bannir le stylo aux quatre encres.

Des nouvelles versions chaque année

Chaque année, les papeteries voient débarquer de nouvelles versions du stylo.
Chaque année, les papeteries voient débarquer de nouvelles versions du stylo. RTBF

La marque à l’origine du " quatre couleurs " a bien compris l’engouement autour du célèbre stylo. A côté de sa version classique avec un corps bleu et blanc, elle le décline désormais à toutes les sauces. " Il y en a des dorés, des métallisés, d’autres sont en bois, avec des petits dessins ou à l’effigie des Diables rouges, nous montre Amy Delabre, gérante d’une papeterie à Mouscron. C’est souvent des modèles qui changent chaque année. On les met en avant près des caisses, forcément les gens découvrent et se laissent séduire."

Chaque jour, la marque Bic sort 200 mille " quatre couleurs " de son usine française.

Sur le même sujet

18 mai 2022 à 20:02
1 min
17 mai 2022 à 14:05
1 min

Articles recommandés pour vous