RTBFPasser au contenu

Régions Brabant wallon

La Foire du Midi annulée à cause du coronavirus, mais Walibi reste ouvert, voici pourquoi

Walibi a drastiquement réduit le nombre de visiteurs et aménagé des couloirs de circulation à l'entrée du parc pour éviter les rassemblements.
28 juil. 2020 à 11:42 - mise à jour 28 juil. 2020 à 11:422 min
Par Hugues Van Peel

Après l’annonce de l’annulation de la Foire du Midi à Bruxelles, de nombreux forains ont réagi. Ils ne comprennent pas pourquoi on les empêche de travailler, alors que les parcs d’attractions restent ouverts, le parc Walibi notamment.

La réponse est simple: Walibi est considéré comme un site touristique. Même si on y trouve des attractions, ce parc n’est donc pas une fête foraine. Un élément fait la différence de façon notable.

"Nous sommes un site fermé avec une entrée unique, explique Marie-France Adnet, porte-parole de Walibi. Nous contrôlons tout ce qui se passe sur l’entièreté de notre site. Nous contrôlons également la gestion des flux. Par exemple, nous sommes à 30% de notre capacité d’accueil habituelle, hors-Covid."

Capacité réduite et gestes barrières

30% de la capacité maximale, cela fait tout de même environ 6.000 personnes maximum par jour (ce nombre n'est pas forcément atteint). Mais le parc est tellement vaste que les visiteurs ont rarement l’impression d’être agglutinés, même dans les files d’attente. Qui plus est, des mesures très strictes ont été prises: port du masque obligatoire partout dès douze ans, distance physique et désinfection des mains à l’entrée des attractions notamment. Pour les autorités communales de Wavre, il n’y a pas lieu d’ordonner la fermeture.

"A l’heure actuelle, nous estimons que la situation est sous contrôle et stable, indique Anne Masson, première échevine et bourgmestre faisant fonction. Si ça devait évoluer, nous prendrions les mesures qu’il faut. Mais aujourd’hui, on peut dire qu’une visite à Walibi peut se faire avec les garanties de sécurité maximales."

Partout dans le parc, des panneaux rappelant les consignes de sécurité, comme la distance physique.
Partout dans le parc, des panneaux rappelant les consignes de sécurité, comme la distance physique. Hugues Van Peel - RTBF

Cela ne veut pas dire, évidemment, que le risque de contamination n’existe pas.

"Le risque zéro n’existe nulle part, poursuit Anne Masson. Vous pouvez être contaminé quand vous allez faire vos courses dans une grande surface. Mais ici, les gestes barrières sont respectés, sans oublier le gel et le contrôle des entrées. Au niveau des accès, il y a tout une procédure qui est mise en place à Walibi, ce qui n’est pas possible dans le cas d’une fête foraine, notamment les réservations. C’est très important car ça permet du traçage. Il y a aussi une équipe importante dédiée au contrôle sanitaire sur le site. Et ce ne sont pas des mesurettes prises pour faire bonne figure, nous avons constaté hier encore que ces contrôles étaient effectifs."

Et si les gestes barrières ne sont pas respectés, les clients risquent gros. Ce week-end, plusieurs personnes qui refusaient de porter le masque ont été expulsées du parc.

Articles recommandés pour vous