RTBFPasser au contenu

Regions Namur

La foire "a minima" de Namur s'est clôturée, les forains heureux d'avoir pu travailler

La foire de Namur s'est clôturée
28 juil. 2020 à 09:01 - mise à jour 28 juil. 2020 à 09:012 min
Par A. Stas

C’est une foire particulière qui s’est clôturée ce lundi 27 juillet à Namur, l’édition 2020 était à durée réduite et à capacité réduite puisque seulement 400 personnes étaient autorisées simultanément sur le champ de foire. "Grâce au bourgmestre, aux autorités communales on a pu venir, la foire a pu se faire, c’était la première fois depuis l’hiver qu’on pouvait retravailler, c’est le plus important. On est heureux d’avoir pu faire la foire" explique Jean Busch, le président du comité de la foire de Namur. "Tout s’est très bien passé. On avait établi un protocole sanitaire strict. Juste au début, quand le masque n’était pas généralisé. Les gens mettaient le masque pour entrer sur le champ de foire puis le retiraient. On a dû embaucher des gardes pour rappeler et surveiller le port du masque dans la foire. Après, sincèrement ça s’est très bien passé".

Avec une capacité réduite à 400 personnes simultanément sur le champ de foire, certains forains se plaignent de n’avoir pas eu assez de clients, mais tous sont unanimes sur l’importance pour eux que la foire de Namur ait été maintenue. "C’était la première grosse foire de l’année. C’était la première fois qu’on travaillait. On est vraiment heureux d’avoir pu travailler". "Le droit passerelle c’est bien, c’est une aide, avant on n’avait droit à rien, mais cette aide est insuffisante pour payer tous les frais. Il faut retravailler".

La foire "a minima" de Namur s'est clôturée, les forains heureux d'avoir pu travailler
La foire "a minima" de Namur s'est clôturée, les forains heureux d'avoir pu travailler RTBF

Les forains ont demandé une autorisation à la commune pour prolonger la foire, "mais cela nous a été refusé avec les chiffres du covid qui repartent à la hausse".

Ce lundi, le jour de clôture de la foire de Namur, un nouveau CNS (Conseil National de Sécurité) a réduit la capacité des évènements publics extérieurs à 200 personnes. Les forains accusaient le coup. Mais même avec une capacité à nouveau réduite de moitié, ils étaient prêts à déployer leurs manèges sur les prochaines foires… Notamment celle du Midi ou celle de Charleroi (déplacée à Gilly). Dans la foulée du CNS, les forains ont ensuite appris que ces deux foires étaient finalement annulées. Incompréhension et colère "Si nous, on doit fermer, pourquoi un parc comme Walibi ne ferme pas ? Pourquoi eux, ils continuent à accueillir des milliers de personnes ?".

La foire du midi à Bruxelles a finalement été aussi annulée (JT du 27/07/2020)

Articles recommandés pour vous