RTBFPasser au contenu

Belgique

La Flandre veut sa propre sécurité sociale, mais comment la financer?

La Flandre veut sa propre sécurité sociale, mais comment la financer?
29 oct. 2014 à 13:16 - mise à jour 29 oct. 2014 à 13:291 min
Par Alain Lechien

Dans le cadre de ses compétences encore élargies par la sixième réforme de l’État au 1er janvier, la Flandre entend en effet jeter les bases d'une protection sociale flamande. Avec une politique de soins à part entière et une assurance maladie ciblée sur les personnes âgées, handicapées ou celles nécessitant des soins de longue durée ou une assistance plus ou moins permanente. Avec des droits et des prestations personnalisées accordées sur base d'une résidence en Flandre. Voilà pour le projet global : une sécurité sociale à base fédérale, financée aussi par le gouvernement flamand et par une prime payée par chaque Flamand.

Ce système reposerait moins sur les institutions (mutuelles notamment) mais plus sur des allocations versées directement au demandeur de soins forfaitairement à l'avenir. Exemple : 130 euros mensuels pour un handicap grave, mais de l'argent qui pourra servir aussi bien pour les soins que les frais non médicaux : garde d'enfants, nettoyage ou aide.

Sauf que le financement même pose question. On évoque un doublement de la prime acquittée par chaque citoyen du nord, de quoi dégager 104 millions d'euros. Un montant, qu'en parallèle précisément, le gouvernement flamand réduit de sa dotation. Bref : globalement le budget ne va pas augmenter aussi vite que le nombre de missions que certains voudraient assigner à cette "nouvelle sécurité sociale" flamande.

A.L. avec F. Van Eeckhaut

Articles recommandés pour vous