Regions Hainaut

La fête des pères, ce sera samedi pour Nathéo, parent transgenre

La fête des pères, ce sera samedi pour Nathéo, parent transgenre.

© Tous droits réservés

12 juin 2020 à 06:32 - mise à jour 12 juin 2020 à 06:32Temps de lecture1 min
Par Simon Gerard

C’est la fête des pères ce dimanche. Une tradition parfois un peu compliquée dans certaines familles : que fait-on quand papa devient maman ? Ou quand maman devient papa ? Nathéo est un homme transgenre de 46 ans, son fils lui offre chaque année un cadeau la veille de la fête des pères.

"Toi, tu es un papa mais sans zizi"

Quand on voit Nathéo pour la première fois, sa chemise rouge, son veston cintré et ses cheveux rasés, difficile d’imaginer qu’il y a quelques années il était une femme aux yeux de la société "j’ai du mal à me reconnaître" avoue-t-il quand il ressort ses albums photos. Nathéo a 46 ans, il est en couple depuis 26 ans et a un enfant : un ado de 16 ans. Il a entamé sa transition il y a 5 ans, son fils avait 10 ans à l’époque " ça s’est très bien passé, nous avons toujours beaucoup discuté avec notre fils et on ne lui a jamais menti. Il m’a toujours vu avec ce côté masculin exacerbé. Il me disait toujours : toi tu es un papa mais sans zizi."

Aujourd’hui, Nathéo est un homme transgenre, parent mais pas père " pour moi, être père, cela signifie être biologiquement le concepteur de l’enfant, or ce n’est pas le cas." Le couple a donc cherché un autre surnom qui pouvait le définir sans avoir une connotation maternelle ou paternelle " on a choisi "Titou" qui signifie le petit tout, qui fait que notre fils est là." Ce diminutif, son fils l’utilise depuis qu’il est né, et il n’y a que lui qui peut l’employer " les autres enfants m’appellent Nathéo."

La fête des Titous samedi

Et la fête des pères ? " Oui, on la fête, mais pas avec ce nom-là. Depuis que mon fils est né, on a inauguré la fête des titous qui se fait la veille de la fête des papas. Comme ça, notre fils pouvait faire un cadeau à l’école comme tous les enfants. " Nathéo n’a donc pas échappé aux traditionnels porte photos ou aux sets de table.. 

Aujourd’hui, son fils est adolescent, l’âge des premiers amours " on a toujours beaucoup parlé avec lui des relations amicales, des relations amoureuses, filles ou garçon peu importe." C’est aussi l’âge où le corps change aussi " on est assez complice là-dessus parce que, moi aussi, je suis un gosse de 16 ans en quelque sorte : je commence aussi à avoir des poils, il en rigole d’ailleurs parce qu’il en a plus que moi ! Peut-être que ça nous a encore plus rapprochés."

Loading...

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous