RTBFPasser au contenu

Viva for Life

La famille de Dany s'est retrouvée à la rue du jour au lendemain : "Je ne veux pas revivre la même situation"

La famille de Dany s'est retrouvée à la rue du jour au lendemain : "Je ne veux pas revivre la même situation"
22 déc. 2021 à 21:232 min
Par Viva for Life

Dany, 14 ans, est venu témoigner sur le travail réalisé par l'asbl Le Triangle. Il a été recueilli avec ses parents par ce centre de Mont-sur-Marchienne qu'avait visité Marco Leulier.

Sara, Ophélie et Marco ont reçu la visite de Dany devant le cube à Tournai. Ce jeune adolescent est hébergé avec ses parents par le Triangle. Cette asbl, grâce à l'une de ses structures, TransiToi, propose un centre de jour pour familles avec enfants et femmes enceintes qui se retrouvent à la rue.

Pour mener à bien ce projet, l'asbl met à disposition des locaux qui permettent d'accueillir plusieurs familles durant la journée. Ils veillent à pouvoir satisfaire les besoins élémentaires tels que l'alimentation, l'hygiène et l'accès aux soins pour les enfants. Ils mettent leur disposition des espaces qui permettent aux familles de se poser et de se retrouver avec un minimum d'intimité.

Loading...

Témoignage de Dany, logé par Le Triangle

Viva for Life

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Se sortir à tout prix de la pauvreté

À l'image d'autres témoignages tels que celui de Marie-France et ses enfants, le jeune Dany ne manquait de rien avant qu'un événement fasse basculer sa famille dans la pauvreté.

Lui et ses parents sont invités à venir vivre en France dans la famille de son père. Ils quittent alors leur maison en Belgique, mais leur vie dans l'Hexagone ne se passe pas comme prévu. Mis à la porte et forcés de rentrer en Belgique, ils n'ont plus aucun domicile.

Dany, passionné par les animaux, le football et surtout par la maçonnerie, fait preuve d'un courage et d'une résilience incroyables : "Grâce aux maçons on a un toi, c'est ce que j'aime bien. Je suis bon (dans ce domaine) et je vois par moi-même que les maisons poussent super vite. Mais j'aimerais bien avoir une voiture, une maison, être marié, avoir une femme et des enfants, avoir une belle vie, pas une vie comme cela. Je ferai tout pour l'avoir cette belle vie".

Le jeune adolescent ajoute même :

Si je suis si impliqué à l'école, c'est parce que je ne veux pas vivre la même situation que maintenant. Je ne voudrais pas la reproduire. Cela a été une fois, pas deux fois.

Que chacun apporte "sa brique" à l'édifice

Danny prononce également ces mots qui résonnent encore dans les oreilles des animateurs : "La vie d'un enfant doit être heureuse".

Cette vie, l'apprenti maçon ne la souhaite à aucune famille : "Je ne voudrais pas qu'elles soient dans la même situation que nous car c'est très compliqué".

Marco Leulier a particulièrement été touché par ce témoignage. L'animateur était venu visiter le Triangle, seule structure en Wallonie qui dispose à la fois d'un logement de jour et d'une maison d'accueil. "On peut être tous comme Danny : être maçon pour monter un grand mur de solidarité. Que chacun apporte sa brique à l'édifice" réagit-il.

Pour donner une chance à ces enfants de s’en sortir, de ne pas décrocher à l’école et de développer tout leur potentiel, des projets comme TransiToi sont tout simplement indispensables.  

Mais il faut des moyens pour que ces équipes puissent aider les enfants à grandir de la meilleure façon possible. C’est pour cela qu’aujourd’hui, on a besoin de vous.

Loading...

Important à savoir : jusqu’au 31 décembre 2021, tout don de minimum 40€ vous donne droit à une déduction fiscale de 45%. 

En faisant un don de 100€ par exemple, vous paierez en réalité 55€.

Sur le même sujet

23 déc. 2021 à 17:30
1 min
22 déc. 2021 à 17:20
1 min

Articles recommandés pour vous