Economie

La faillite de Detroit menace le groupe Dexia

Dexia menacé par la faillite de Detroit

© PHILIPPE HUGUEN - IMAGEGLOBE

20 juil. 2013 à 02:48 - mise à jour 20 juil. 2013 à 06:27Temps de lecture1 min
Par Belga News

Dexia avait investi en 2006, peu avant la crise financière mondiale, dans un paquet de produits financiers complexes émis par la ville de Detroit afin de financer son fonds de pension. Dexia n'est pas le seul bancassureur concerné par ces produits. D'autres institutions financières européennes, telles la Société Générale ou Commerzbank, sont également touchées.

Dexia avait constitué à l'époque une provision en vue d'une éventuelle faillite de la ville, dont les problèmes financiers ne datent pas d'hier. Ces provisions ont été calculées en tenant compte d'une intervention de l'Etat du Michigan. Or, celui-ci pourrait ne pas agir. Les provisions s'avéreraient alors insuffisantes et la facture pourrait s'élever à 100 millions d'euros pour Dexia. Le capital du groupe serait dès lors encore plus écorné.


Belga

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Detroit: une ville mythique tombe en faillite

Monde

Comment vont nos banques cinq ans après leur effondrement?

Economie

Articles recommandés pour vous