RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

La dotation de la reine Fabiola est diminuée de près de 500 000 euros

La dotation de la reine Fabiola est diminuée de près de 500 000 euros
15 janv. 2013 à 19:28 - mise à jour 15 janv. 2013 à 19:41Temps de lecture1 min
Par Céline Biourge

La reine Fabiola a suscité la polémique en créant sa fondation et relancé, bien malgré elle, la question des dotations royales. A l'heure actuelle, la reine Fabiola reçoit un peu plus d'un million 400 000 euros, soit 500 000 euros de plus que le prince Philippe, alors qu'elle est seule et a moins d'activités que le prince héritier.

Mais cela va changer. Désormais, la dotation du conjoint survivant du chef de l'Etat ne pourra pas dépasser le montant de celle de l'héritier présomptif, indique le texte préparé par les députés.

La reine Fabiola, comme le prince Philippe, recevra 923 000 euros, et cela dès cette année.

"Je pense que suite à l'émoi qu'avait suscité la prise de connaissance de la création de la fondation, il était, me semble-t-il, de bon ton de prendre une décision", justifie Daniel Bacquelaine, chef de groupe MR à la Chambre des représentants.

"C'est l'étape à laquelle s'est engagé, jeudi passé, le Premier ministre. Est-ce qu'on ira plus loin à court terme ? C'est un débat que nous devons poursuivre avec les partis de la majorité institutionnelle", précise pour sa part Georges Gilkinet, député fédéral Ecolo.

Et justement, aller plus loin, c'est la volonté des huit partis qui ont conclu l'accord institutionnel.

"Là, où on a aujourd'hui des dotations qui sont allouées aux trois enfants du roi Albert, et bien demain, nous plaidons pour que ces dotations ne soient plus allouées à chaque enfant mais uniquement à l'héritier présomptif", explique Catherine Fonck, cheffe de groupe cdH à la Chambre des représentants.

"La procédure de contrôle de la dotation va être également accélérée puisqu'il était prévu au départ, par le groupe de travail, initié en 2009, de permettre au premier président de la Cour des comptes de contrôler la dotation royale mais pour le futur souverain", ajoute Christophe Lacroix, député fédéral socialiste.

La révision de la dotation de la reine Fabiola n'est donc qu'une première étape. Des règles entourant le contrôle des dotations devraient être adoptées dans les prochaines semaines.

 

L. Henrard

Amendement de la Fondation Fabiola

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Le kern a fixé le montant de la dotation du roi Albert II

Belgique

Le futur roi Philippe paiera bien des taxes et des accises

Belgique