RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

La dernière visite royale au Congo remonte à 1985

RTBF
10 mai 2010 à 05:53Temps de lecture1 min
Par RTBF

En mai 1955, le roi Baudouin débarque à Léopoldville; c'est son premier voyage au Congo. Il est accueilli avec ferveur par une population en liesse qui très vite, lui donne le surnom de "Bwana Kitoko", autrement dit, "le nouveau seigneur" en lingala.

Un périple de 10 000 kilomètres permet au souverain de découvrir les réalisations de la colonisation et la mise en valeur d'un pays dont les ressources agricoles et minières permettent à la Belgique de connaitre un essor économique important. Alors que l'aspiration à l'indépendance agite un peu partout les empires coloniaux, le Congo semble échapper à la contagion. Une illusion qui ne durera pas très longtemps. A ce moment, le roi déclare : "nous reconnaissons avec joie et émotion que le Congo accède ce 30 juin 1960, en plein accord et amitié avec la Belgique, à lindépendance et à la souveraineté internationale".

Cinq ans plus tard, le roi est de retour au Congo pour entériner cette fois, l'indépendance de la colonie. Une indépendance qui dès le lendemain du 30 juin 1960 est synonyme de chaos et d'anarchie. Le pays est à feu et à sang.

Baudouin et Mobutu

En 1970, le colonel Mobutu est au pouvoir. Le Congo est devenu Zaïre, Mobutu est devenu maréchal et le roi assiste aux cérémonies du dixième anniversaire de l'indépendance, mais les rapports entre les deux pays se détériorent.

En 1985, le roi Baudouin revient une dernière fois au Congo, toujours pour les festivités du 30 juin. Ce voyage royal se termine par une croisière sur le fleuve dont les eaux tumultueuses sont un peu le symbole des relations entre la Belgique et son ancienne colonie. (A suivre)

I.L. avec Philippe Lamair

 

 

Sur le même sujet

En RDC, les réactions divergent après l’annonce de la visite du couple royal belge

Monde Afrique