RTBFPasser au contenu
Rechercher

L'info culturelle

« La dame de la mer » : Ibsen sous les doigts de Michael Delaunoy

Premier volet d’une trilogie consacrée à Henrik Ibsen, " La dame de la mer " nous confronte à un personnage trouble. Au bord d’un fjord, dans l’atmosphère sombre du nord, une femme est partagée entre les choix qu’elle a posés et son désir de liberté. " La Dame de la mer " est présenté jusqu’au 26 février au Théâtre des Martyrs à Bruxelles.

Publiée pour la première fois en 1888, " La dame de la mer " est une œuvre de maturité à travers laquelle on retrouve tout ce qui fait le théâtre du dramaturge norvégien. Dans ses pièces, Henrik Ibsen éclaire des thèmes réalistes et profondément ancrés dans la société comme la liberté de choix ou l’émancipation des femmes. Mais cette réalité est abordée de manière onirique. Ibsen observe le monde par le prisme de la fable ou du conte nordique.

La dame de la mer

Dans ce petit village du nord de la Norvège, les gens la surnomment la dame de la mer. Ellida a passé son enfance dans une ville côtière, les yeux tournés vers l’horizon. Devenue adulte, elle a choisi de prendre la main d’un homme respectable, un médecin avec qui elle partage une maison au bord d’un fjord. Ecrasée par le poids des montagnes, cernée par le calme inébranlable des flots, elle passe ses journées à nager à attendre que le souffle de la mer l’emporte. Son passé la hante et lors d’un après-midi sombre, le marin qu’elle avait un jour aimé revient la chercher.

Sur le plateau, les personnages d’Ibsen se croisent au milieu d’une maison moderne qui surplombe les eaux. Tandis que sur la berge, d’imposants panneaux noirs, en bois brûlé, masquent l’horizon et redéfinissent perpétuellement l’espace.

" La question de son désir à elle ne s’est jamais posé. C’est une question qui obsède Ibsen. Et le combat que ce personnage va mener, c’est effectivement d’apprendre à choisir par elle-même… … On ne voulait pas d’une représentation décorative de la maison. C’est un dispositif qui évolue, on avait envie de brouiller les lignes. "

Le metteur en scène Michael Delaunoy au micro de François Caudron.

Entretien avec Michael Delaunoy

L'info culturelle

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Michael Delaunoy a mis en scène le spectacle, il a aussi retravaillé le texte d’Henrik Ibsen tout en conservant les nuances de l’œuvre originale. " La dame de la mer " est présenté jusqu’au 26 février au Théâtre des Martyrs à Bruxelles.

Loading...

Articles recommandés pour vous