RTBFPasser au contenu
Rechercher

L'info culturelle

"La dame à la camionnette", Jacqueline Bir impérieuse en Reine des poubelles

05 oct. 2021 à 09:57Temps de lecture1 min
Par François Caudron

Après le succès de " Conversation avec ma mère " en 2014, Jacqueline Bir remonte sur les planches dans un rôle inattendu et avec l’énergie de la jeunesse. " La dame à la camionnette " est présentée jusqu’au 8 octobre au Wolubilis avant de poursuivre sa tournée en Belgique.

La pièce de l’auteur britannique Alan Bennett a été adaptée en français par Alain Lempoel. A travers ce nouveau projet, le metteur en scène belge choisit de poursuivre sa collaboration avec la doyenne du théâtre. Jacqueline Bir est née en 1934. Elle a passé plus de soixante ans sur les planches. Elle endosse cette fois un rôle inédit.

La dame à la camionnette

Le personnage central de la pièce est une personne sans domicile. Jacqueline Bir entre dans le rôle d’une clocharde. Elle apparaît en guenille sur le plateau. Ce personnage, cette dame âgée, vit dans une camionnette qu’elle déplace d’un parking à l’autre. Un beau jour, elle fait la rencontre d’un auteur qui lui propose, pour quelques semaines, de garer son véhicule dans l’allée de la maison. Ils resteront voisins pendant 15 ans.

Le texte d’Alan Bennet est truffé d’humour. Jacqueline Bir entre dans le rôle d’un personnage aussi entêté qu’attachant. Celui d’une dame âgée qui malgré ses nombreux égarements, nous invite à voir le monde différemment. " Aujourd’hui, il y a énormément de gens qui se retrouvent à la rue. Elle se cache de la société mais elle a un terrible besoin d’être acceptée et d’être aimée. Elle a aussi une façon tout à fait particulière de s’incruster. "

Jacqueline Bir au micro de François Caudron

Entretien avec Jacqueline Bir

L'info culturelle

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Coup de chapeau à Jacqueline Bir qui virevolte sur le plateau. Du haut de ses 87 ans, elle déploie une énergie folle pour faire de cette dame un personnage attachant. Elle apporte également un peu de dynamisme à un spectacle qui manque cruellement de surprises et de contrastes.

"La dame à la camionnette" est présentée jusqu’au 8 octobre au Wolubilis. La tournée se poursuit à Liège, Ciney, Spa, Welkenraedt, Nivelles, Bertrix, Arlon, Namur et Louvain-la-Neuve.

Sur le même sujet

"A German Life", le régime nazi vu de l’intérieur au Théâtre Le Public

L'info culturelle

Anne-Cécile Vandalem : quand le théâtre questionne la fin de l’humanité

La couleur des idées

Articles recommandés pour vous