RTBFPasser au contenu

Cinéma

"La Croisade", Louis Garrel et Laetitia Casta dans une comédie climatique

Laetitia Casta et Louis Garrel assistent au photocall de "La Croisade" lors du 74e Festival de Cannes annuel, le 12 juillet 2021 à Cannes, France.
20 déc. 2021 à 09:042 min
Par AFP

Une comédie familiale pour sensibiliser au changement climatique : le comédien et réalisateur Louis Garrel s’amuse avec "La Croisade", où il joue aux côtés de son épouse, l’actrice Laetitia Casta, le rôle d’un père dépassé par l’engagement écolo de leur ado de 13 ans.

Dans le film, en salles ce mercredi en France, le jeune Joseph (Joseph Engel) a entrepris de revendre, sans en informer ses parents (Laetitia Casta et Louis Garrel), tout ce qui "ne sert à rien" dans leur appartement parisien bourgeois.

La robe Dior de sa mère, les montres de collection de son père, qui "donnent toutes la même heure !", tous leurs objets de valeur y passent… pour la bonne cause : Joseph explique que l’argent servira pour un projet secret, mené par des enfants du monde entier, pour sauver la planète en proie au changement climatique.

LA CROISADE Bande Annonce (2021) Laetitia Casta, Louis Garrel

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

"Le sujet est tellement grave, dur, accablant que pour en parler, on ouvre plus de portes avec l’humour. On donne la possibilité au spectateur de ne pas se sentir acculé […], c’est trop difficile pour les gens sinon", a déclaré Louis Garrel à l’AFP, lors du Festival de Cannes.

Satire sociale et singulière, son film parle d’une "génération qui a peur de mourir" et vit en même temps "une expérience exaltante… comme une révolution, pas violente, même si elle pourrait le devenir", explique-t-il. La fin prend le parti de l’optimisme, pour peu que les adultes, dépassés, laissent le champ libre à l’imagination de leurs enfants.

Le scénario, gentiment barré – il y est question d’ouvrir une mer au Sahara – est signé du scénariste français Jean-Claude Carrière, décédé en février.

"Ce qui est fou, c’est que Jean-Claude Carrière a écrit (le film) avant le phénomène Greta Thunberg et les manifestations pour le climat", s’émeut Louis Garrel, qui a voulu éviter toute leçon de morale.

"On a fait un film totalement écolo dans sa manière car on a demandé à nos enfants de jouer dans le film […], on a tourné dans le quartier, on s’est débrouillés, on a fini le film comme ça", avec un tournage interrompu par la pandémie, a ajouté de son côté à l’AFP Laetitia Casta.

"J’ai été bouleversée par certaines phrases de mes enfants parce que, à leur âge, je ne pensais pas à des choses aussi profondes, comme la question de demain, du futur", souligne l’actrice de 43 ans : "Nous, on était un petit peu naïfs".

Articles recommandés pour vous