RTBFPasser au contenu

Monde

La Côte d'Ivoire tente de panser ses plaies et mettre de l'ordre

La Côte d'Ivoire tente de panser ses plaies et mettre de l'ordre
18 avr. 2011 à 07:01 - mise à jour 18 avr. 2011 à 07:121 min
Par Mireille Smekens

A Abidjan, ce lundi, on devrait voir les fonctionnaires, mais aussi les policiers et les gendarmes reprendre le travail après plus de quatre mois de crise.

Combien seront-ils au poste ? Dans quel état trouveront-ils leurs bâtiments ? Deux bureaux des douanes ont été saccagés au port d'Abidjan.

Et dans quel état d'esprit les Abidjanais vont-ils reprendre le travail ?

Dimanche, pour la première fois après dix jours de combat , il y avait du monde en ville. Les catholiques, nombreux à Abidjan, étaient de sortie à l'occasion du dimanche des Rameaux.

Alassane Ouattara a du pain sur la planche

Relancer l'économie, le port, l'exportation de cacao et de café, rouvrir les banques, relancer l'administration, ce sont quelques-uns des défis d'Alassane Ouattara. Il faut aussi pacifier : l'ancien chef du parti de Laurent Gbagbo a appelé au cessez-le-feu, les jeunesses patriotes aussi, même si l'on est toujours sans nouvelles de leur chef et ex-ministre de la Jeunesse, Charles Blé Goudé.

Les armes se sont tues, sauf dans un quartier. Mais les pro-Gbagbo dénoncent des actes de représailles de la part des forces républicaine. Des journalistes ont été témoins d'arrestations brutales.

Alassane Ouattara veut promouvoir la réconciliation. Il veut aussi faire juger les anciens dirigeants, voire toute personne qui aurait pu commettre des crimes de sang, se livrer à des détournements d'argent ou à des achats d'armes.

Le gouvernement précise que ce sera à la Justice de définir les chefs d'inculpation, avec l'aide de la Cour pénale internationale. C'est une tâche titanesque, et on voit mal le personnel judiciaire ivoirien, ou ce qu'il en reste, conduire ces procès avec impartialité...

 

Françoise Nice

Articles recommandés pour vous